Interview de Koffi Dantsé: « Aujourd’hui nous nous sommes mis ensemble pour une cause… »
Publié le lundi, 31 juillet 2017 à 17:23 par Kouamivi Sossou

« Dunenyo Zã », une nouvelle fête traditionnelle des Éwé du Grand Lomé tels que Bè, Agoènyivé et Aflao, s’ajoute aux différentes fêtes des Éwé du Togo. La première édition de cette nouvelle fête se tiendra du 10 au 20 août prochain dans le canton de Bè et se clôturera le samedi 19 août 2017 au bas fond du Collège Joseph de Lomé.

Dunenyo Zã est une une occasion de permettre aux natifs du Grand Lomé de remonter dans l’histoire des Éwé, fondateurs de cette cité et de ses périphéries.

Et pour mieux cerner l’organisation de cette fête, la rédaction de Golfenews a approché le président du comité d’organisation Léo Koffi Dantsé, natif de Bè, le canton qui abritera la 1 ère édition de cette rencontre.

Golfenews: Bonjour Monsieur Léo Koffi Dantsé

Léo Koffi Dantsé: Bonjour cher ami journaliste.

Vous êtes le président du comité d’organisation de la 1 ère édition de Dunenyo Zã, une nouvelle fête traditionnelle qui regroupe les communautés Bè, Aflao et Agoènyivé. Dites-nous alors ce qu’est Dunenyo Zã ?

Léo Koffi Dantsé: Dunenyo Zã est une nouvelle fête traditionnelle des natifs du Grand Lomé à savoir Bè, Aflao et Agoènyivé. Pour une première fois, nos trois communautés seront ensemble et désormais tous les ans pour une fête commune. Cette année, les activités vont se dérouler du 10 au 20 août prochain.

Que peut-on savoir de cette nouvelle fête traditionnelle ?

Vous savez, c’est depuis 2012 que ces trois communautés par une association fédérative avaient décidé lors d’une assemblée générale de réfléchir sur leur développement. De là, nous avons après maintes réflexions décidé de nous retrouver chaque année à partir de cette édition pour fêter Dunenyo Zã. C’est pour nous une expression du « souhait de paix », de « mieux vivre » et de « développement » pour nos trois communautés. Pour cette première édition, le thème retenu est « Culture et tradition face au développement durable ».

Quelles seront les activités qui vont meubler la journée apothéose du samedi 19 août prochain ?

Le 19 août est un jour spécial pour nous selon notre programme. C’est l’occasion pour nous de montrer au peuple togolais, nos cultures et traditions à travers différentes prestations et démonstrations.

En remontant un peu dans l’histoire des Éwé, nous pouvons noter entre autres Adjinoukouzã, Agbogbozã, Ayizã pour ne citer que ceux là. Dunenyo Zã est donc une fête traditionnelle moderne ou purement traditionnelle?

Je peux affirmer sans langue de bois que « Dunenyo Zã » est une fête traditionnelle moderne des communautés Bè, Agoènyivé et Aflao. Bien avant, nos trois communautés fêtaient séparément chacune leur fête traditionnelle. Mais aujourd’hui, nous nous sommes dit qu’il faut se mettre ensemble pour une cause commune d’où la naissance de « Dunenyo Zã », car nous avons les mêmes problèmes dans nos différentes communautés. Ils nous faut nous mettre ensemble pour chercher ensemble des solutions à nos problèmes.

Qu’est-ce qui motive alors cette fête qui se veut fédératrice de vos efforts ?

C’est après les problèmes des murailles d’Agbogbo à Notsè que ces trois communautés Éwé ont quitté la localité pour le Grand Lomé. Le cheminement de nos ancêtres qui ont chacun occupé une partie de terres au sud du Togo est notre motivation d’être ensemble. Nous sommes les premiers occupants de la capitale et nous devons conjurer nos efforts pour une cause commune. Voilà pourquoi cette mobilisation pour une fête commune.

Pourquoi le choix du canton de Bè pour l’organisation de cette première édition?

C’est un choix qui émane d’un commun accord de nos trois communautés. Le canton Bè aujourd’hui partie intégrante de la ville de Lomé a dit « oui » à cette décision pour abriter cette fête et montrer que les natifs du Grand Lomé ont une valeur à promouvoir par leurs traditions et cultures.

Le samedi 19 août prochain, une occasion alors pour les natifs du grand Lomé de manger et boire ensemble, n’est-ce pas?

(Rires)… Notre fête ne sera pas une fête pendant laquelle les natifs viendront seulement manger et boire. C’est pour nous une occasion de montrer à tout le peuple togolais qui nous sommes à travers la découverte de notre culture et de nos traditions.

Un mot de fin ?

Je profite de l’occasion pour inviter tout le peuple togolais du nord au sud à se joindre à nous pour la réussite de cette fête. Aux bonnes volontés, nous lançons un appel à nous accompagner . Aux natifs de Bè, Aflao et Agoè, je dis un grand merci pour la grande mobilisation autour de la fête. Trois communautés, une seule fête traditionnelle. À ceux qui nous lisent Dunenyo Zã aura bel et bien lieu. Merci à la rédaction de votre journal et à très bientôt !

Interview réalisée par Maurice

A lire aussi
Clips nouveautés musicales
En exclusivité sur Golfenews, visionnez les hits et nouveautés du moment
Clifford Owusu: In An African Home, Spicy Chicken
compteur de visite pour site
visiteurs uniques ce mois
Abonnez-vous à nos bulletins d'informations électroniques et reçevez les dernieres infos pertinentes dans votre boite email
Retrouver Golfenews sur les réseaux sociaux, commenter et partager l'actualité avec vos amis et relations
GOLFENEWS
Pour la liberté et le pluralisme
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
Tél.: 00228 22423519
Agbalepedo fan milk
21BP51, Lomé - Togo
Email: contact@golfenews.info

© Golfenews 2013 - 2015
     Tous droits réservés

 


☼ Conception web: eZONE
      www.ezone-technologies.com
      contact@ezone-technologies.com