Un petit j'aime
x
Un petit j'aime fera du bien à votre journal !
Si vous aimez déjà merci de fermer simplement
Crise à la Fetobox: Dick Coco défie Zep Kouété sur un plateau de télévision
Publié le vendredi, 14 septembre 2018 à 11:47 par Kouamivi Sossou

La sortie médiatique de certains membres de l’ancienne Fédération togolaise de Boxe (FéToBoxe) pour condamner la sanction de son ancien président Toto Tessilimi et faire croire au monde sportif que la fédération n’est pas en crise a suscité des remords chez certains acteurs du noble art comme c’est le cas du président de Asfoza Boxing Club, Dick Dosseh Coco.
Deux fois champion d’Afrique, l’ancien boxeur professionnel togolais Dick Dosseh Coco a accepté répondre aux questions de Golfenews. Lisez plutôt!

Golfenews : Bonjour Monsieur Dick Coco

Dick Dosseh Coco: Bonjour mon jeune frère journaliste

Comme tout Togolais, vous avez aussi écouté certains membres de la Fétoboxe déclarer qu’il n’y a pas de crise à la Fétoboxe. Que dites vous?

C’était hier que j’ai appris la tenue d’une conférence de presse d’une bande de l’ancien bureau de la Fétoboxe. Leur Secrétaire général m’a confirmé l’information au téléphone.
Sans vous tromper, la boxe togolaise était plongée dans une nouvelle crise avec la sanction de l’ancien président de la Fétoboxe, Toto Tessilimi qui s’est allé avec sa bande.

Vous venez de parler d’une sanction du président Toto. Où est la crise dont vous parlez alors que le reste du bureau qu’il dirige est en place?

Je pèse bien mes mots. La Fétoboxe est en crise. Si aujourd’hui, l’ancien premier Vice-Président de la l’ancienne Fétoboxe, Zepp Kouété, sort dans sa cachette pour dire qu’il n’y a pas de crise, cela m’ étonne. D’abord, que sait-il du monde du noble art au Togo pour ne pas parler du plan mondial? Lui, c’est un arriviste à la Fétoboxe grâce à l’élection de Toto Tessilimi le 19 août 2017. Il méconnaît les textes pour ne pas reconnaître la crise. C’est Toto Tessilimi qui a été élu en tant que tête de liste et non Zepp. Quand la sanction emporte l’élu, il doit dégager avec son équipe. Il n’y a pas question de laisser son vice-président assumer l’intérim

Mais nous nous rappelons qu’après la sanction de Tata Avléssi à la tête de la Fédération togolaise de Foot (FTF), l’intérim a été assuré par son premier vice-président.

Cher ami journaliste, la FTF n’est pas la Fétoboxe. Cela m’étonne t’entendre notre fameux Zepp Kouété faire une comparaison entre la Boxe et le Football. À la Fétoboxe, c’est bien clair. Quand la sanction plane sur le président pour une courte durée, le reste de son équipe reste et travaille jusqu’à son retour. Mais une sanction qui va au delà du mandat du bureau, toute l’équipe est virée. C’est clair et limpide.

D’un autre côté, Zepp Kouété a pointé du doigt accusateur le Comité national olympique du Togo (Cnot) et le Ministère en chage des Sports. Quelle est votre réaction?

Je pense que l’ancien président Toto Tessilimi a voulu défier l’autorité et il perd le prix. Que sa bande l’assume car Toto était maintes fois venu nous voir en tant qu’ acteurs de la boxe pour expliquer les magouilles de Zepp qui envoyait derrière lui les notes qu’il signe et cela a provoqué des malentendus entre eux avant sa sanction. S’il est vrai, donc la sortie de Zepp n’étonne guère. Que cette sanction n’est pas reconnue ou pas, le Ministre de tutelle l’a approuvé. Qu’il aille le rencontrer pour la condamner. Zepp doit dégager et laisser les acteurs normaliser les choses.

En se réclamant d’être vrais acteurs du noble art, quelles sont vos relations avec le CNOT et le ministère des Sports ?

Nous avons de très bonne relation et nos démarches sont multiples envers ces autorités. J’ai été deux fois champion d’Afrique et je rêve voir la nouvelle génération aussi émergée. Après la sanction de Toto, les autorités n’ont pas cessé de multiplier des réunions avec les acteurs de la boxe. Où était Zepp pour manquer à ces rendez-vous? Il s’agite trop, car personne ne le connaît dans la boxe au Togo. Qu’il aille faire son business avec son Lorenzo.
Pour être membre du bureau de la Fétoboxe, il faut d’abord être acteur et membre d’un club. Quel est son club? Pour être président de la Fétoboxe, il faut avoir faire une fois quatre (04) ans dans le bureau d’une Fétoboxe. Je demande humblement à Zepp qu’on se retrouve sur le plâteau d’une émission radio ou télévisée pour parler du noble art. S’il remplit les conditions que je vienne d’énumérer, il peut clamer fort qu’il n’a pas de crise et peut venir se représenter au Congrès annoncé pour Novembre prochain.

Votre mot de fin!

Mes soutiens au comité qui pilote l’organisation du prochain Congrès. L’heure est venue pour le noble art de retrouver sa place dans les disciplines sportives au Togo. Merci à votre journal pour son engagement.

Interview réalisée par M. A.

A lire aussi
Clips nouveautés musicales
En exclusivité sur Golfenews, visionnez les hits et nouveautés du moment
JUSTIN DUBE MEZU DZIDULA Clip Officiel
Ailleurs sur le web
compteur de visite pour site
visiteurs uniques ce mois
Abonnez-vous à nos bulletins d'informations électroniques et reçevez les dernieres infos pertinentes dans votre boite email
Retrouver Golfenews sur les réseaux sociaux, commenter et partager l'actualité avec vos amis et relations
GOLFENEWS
Pour la liberté et le pluralisme
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
Tél.: 00228 70024899
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé.
21BP51, Lomé - Togo
Email: contact@golfenews.info

© Golfenews 2013 - 2015
     Tous droits réservés

 


☼ Conception web: eZONE
      www.ezone-technologies.com
      contact@ezone-technologies.com