Un petit j'aime
x
Un petit j'aime fera du bien à votre journal !
Si vous aimez déjà merci de fermer simplement
Togo: Anne Kongo fait des révélations sur la mort de son père
Publié le mardi, 26 décembre 2017 à 11:18 par Kouamivi Sossou

Koffi Kongo

Les Togolais continuent de combattre la dictature de père en fils. L’opposition est dans la rue depuis le 19 août 2017 pour intensifier la lutte démocratique. Le Togo de père en fils est le pays du bronze où tout ce qui était en or fut appelé à disparaître, y compris la grandeur même du pays rêvé par les pères fondateurs . Ceux qui ont eu le talon plus habile et qui vivent toujours en exile le confirment. « Triste sort de cet cet officier de valeur. Mémène a failli lui aussi y passer, de très peu. N’eût été l’exposition de son cas sur la place publique à travers les tracts de la mémorable affaire Logo-Doglo. Et la nuit perdure », nous confirme l’un des exilés de la dictature des Gnassingbé, qui a préféré gardé l’anonymat. Lire le témoignage de la fille de Koffi Kongo:

Des manoeuvres franco-bénino-togolaises ont eu lieu au Togo en février 1985, organisées par le président Eyadema Gnassingbé, géniteur de Faure Gnassingbé.

L’Inspecteur Général des Forces armées togolaises (Fat), le Col Koffi Kongo était alors en charge de l’organisation desdites manoeuvres.
Au terme de celles-ci,
le Gal Jeannou Lacaze (Chef d’Etat Major des Armées françaises 1981-1985), dira au cours du discours de clôture je cite: « En 40 ans de carrière, je n’ai jamais rencontré d’officier africain aussi brillant que le Colonel Koffi Kongo ». Cette phrase signera la fin de mon père Koffi Kongo. Lors de l’arrivée des délégations françaises et béninoises, il s’est produit un malheureux incident.

L’avion de la délégation française avait pris du retard en provenance de Paris. Au même moment, la délégation béninoise arrivait par la route en provenance de Cotonou. Mon père chargé de recevoir ses homologues français et béninois se trouva dans l’impossibilité matérielle d’être à l’Aéroport et en même temps à Hillacondji (frontière bénino-togolaise).

Il appela le M Kpotivi Laclé, le ministre de l’Intérieur d’alors avec qui il se partageait la répartition de l’événement… Le natif des Lacs, Laclé, lui suggera de réceptionner et d’acheminer la délégation béninoise à Lomé. Ce qui fut fait. Une fois les Français accueillis, mon père prit aussitot la route pour rejoindre et accueillir ses homologues béninois. Tout se déroula à la perfection.

A la suite de ces manoeuvres, soit quelques jours, mon père fut convoqué par le grand conseil constitué d’officiers et ministres de l’Intérieur et de la Défense pour je cite « manquement et désobéissance (malgré sa défense), ne pas avoir pu être à Hillacondji et à l’aéroport au même moment pour cause du retard d’avion. Il fut reconnu coupable de désobéissance et complot.

Arreté puis mis aux arrêts à son domicile au camp RIT, gardé par la « Sombre Garde Prétorienne » toujours la même qui « s’est occupée » du Commandant Paul Komlan, pour une durée de 40 Jours. Il mourait le 30 ème jour…

Le père de Faure Gnassingbé a monté cette cabale contre mon père pour s’en débarrasser une bonne fois pour toutes. Eyadema n’avait jamais pardonné à mon père son statut, le fait qu’il soit supérieur à lui.

Mon père a eu un brillant parcours. Oui, en effet, son Bac à 16 ans, préparatoire à Bordeaux, puis Saint Cyr. Il a assuré l’intérim après l’assassinat de Sylvanus Olympio; il n’avait que 24 ans.

Il pensait à une armée républicaine. Toute sa vie, Koffi Kongo a toujours été loyal à ses valeurs. Il avait la conviction jusqu’à cette fois de trop. Ou mon père était très en colère et envisageait une sortie qui aurait changé le cours des choses (Confidences personnelles entre un papa et sa fille). Eyadema Gnassingbe a triché, volé et tué. Il a pris sa place. C’est Koffi Kongo le fondateur de l’armée du Togo. Le seul et tout premier Officier togolais. 1963, c’était l’aube.

Voilà comment et Pourquoi Eyadema m’a privé à tout jamais de Joyeux Noël!
Privé la nation d’un de ses plus digne et loyal fils.

Rappelons aussi que Jeannou Lacaze (1924-2005) a décoré à titre posthume de la Légion d’Honneur au grade de « Commandeur » le feu Colonel Koffi Kongo. (Credit Photo: Anne Kongo, dans les bras de son père)

A lire aussi
Clips nouveautés musicales
En exclusivité sur Golfenews, visionnez les hits et nouveautés du moment
JUSTIN DUBE MEZU DZIDULA Clip Officiel
Ailleurs sur le web
compteur de visite pour site
visiteurs uniques ce mois
Abonnez-vous à nos bulletins d'informations électroniques et reçevez les dernieres infos pertinentes dans votre boite email
Retrouver Golfenews sur les réseaux sociaux, commenter et partager l'actualité avec vos amis et relations
GOLFENEWS
Pour la liberté et le pluralisme
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
Tél.: 00228 70024899
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé.
21BP51, Lomé - Togo
Email: contact@golfenews.info

© Golfenews 2013 - 2015
     Tous droits réservés

 


☼ Conception web: eZONE
      www.ezone-technologies.com
      contact@ezone-technologies.com