Un petit j'aime
x
Un petit j'aime fera du bien à votre journal !
Si vous aimez déjà merci de fermer simplement
Togo: arrestation de 2 trafiquants d’Ivoire
Publié le vendredi, 30 juin 2017 à 20:58 par Kouamivi Sossou

Le commissariat de police de la ville de Dapaong a arrêté le 26 juin 2017 avec la collaboration de l’ONG Eagle Togo deux trafiquants d’Ivoire et de peaux d’espèces protégées.

Au total quatre pointes d’ivoire, deux peaux de ratel, une peau de civette, deux peaux de serval et une peau de chacal ont été retrouveés lors de l’interpellation alors que les deux trafiquants s’apprêtaient à livrer leurs produits dans un hôtel de la ville de Dapaong.

Kampyabre Ménobe, boucher de viande d’âne à Lomé et son frère Kampyabre Kanfèngne tous de nationalité togolaise sont arrivés au lieu de livraison sur leur moto respective leurs produits.

Les présumés trafiquants ont confié aux agents de la police que l’ivoire est souvent emballée dans un carton de télévision d’écran plasma et les peaux sont emballées dans leur sac à dos pour traverser les frontières de Pogno, Djambendi ou Cinkassé pour rentrer au Togo.

*Kampyabre Kanfèngne, a reconnu qu’il y a « des espèces protégées et c’est pour cette raison qu’il ne voulait pas s’aventurer dans ce business ».*

Kampyabre Ménobe a, quant à lui, reconnu être le « démarcheur des marchandises tandis qu’un autre trafiquant basé au Burkina Faso serait le fournisseur.

L’année dernière, ce genre de situation dans la même ville a permis de mettre la main sur quatre personnes arrêtées pour trafic d’ivoire.

L’éléphant est une espèce faunique menacée d’extinction au Togo. Ainsi, la détention de l’ivoire, son transport et sa commercialisation sans autorisation sont formellement interdits et punis par les dispositions du nouveau code pénal, de la loi-cadre sur l’environnement et du code forestier du Togo. Si les présumés trafiquants sont reconnus coupables, ils encourent une peine de 6 à 24 mois.

Le trafic de la peau des espèces animales protégées est bien plus discret que celui de l’ivoire, mais tout aussi juteux que meurtrier pour les espèces animales protégées.

Ainsi, des milliers de chacals, de ratels, de civettes, de servals et d’autres espèces animales protégées sont tués chaque année en Afrique pour leurs peaux, exportées souvent illégalement vers la Chine pour les besoins de la médecine traditionnelle.

A lire aussi
Clips nouveautés musicales
En exclusivité sur Golfenews, visionnez les hits et nouveautés du moment
JUSTIN DUBE MEZU DZIDULA Clip Officiel
Ailleurs sur le web
compteur de visite pour site
visiteurs uniques ce mois
Abonnez-vous à nos bulletins d'informations électroniques et reçevez les dernieres infos pertinentes dans votre boite email
Retrouver Golfenews sur les réseaux sociaux, commenter et partager l'actualité avec vos amis et relations
GOLFENEWS
Pour la liberté et le pluralisme
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
Tél.: 00228 70024899
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé.
21BP51, Lomé - Togo
Email: contact@golfenews.info

© Golfenews 2013 - 2015
     Tous droits réservés

 


☼ Conception web: eZONE
      www.ezone-technologies.com
      contact@ezone-technologies.com