×
Accueil Afrique Agriculture Amerique Asie Dernieres dépêches Diplomatie Education En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Lundi 09 Décembre 2019   -   23 : 03 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Décès de Dekpo au Togo: la fiancée explique les faits
02 août 2019   -   Par Kouamivi Sossou

L’affaire Dekpo et ‘Cimetière’ continue de faire des émois au sein de l’opinion publique au Togo. Au cours des investigations, nos confrères de Togoactualité ont pu rencontrer la femme de l’une des victimes abbatus, Koffi Mlato Dekpo.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Dekpo et sa femme ont reçu la visite des hommes en civils à leur domicile à Kangnicopé.

Les visiteurs ont cogné la porte et la femme de Dekpo a demandé à son mari de ne peut l’ouvrir. Ce que son mari n’a pas respecté. Une fois la porte ouverte, les visiteurs ont demandé si c’est bien lui Dekpo. En répondant à l’affirmatif, Koffi Dekpo a été embarqué vers une destination inconnue. Et c’est le dimanche que sa femme a appris la trsite nouvelle, le décès de son mari.

« Celui qui est rentré dans ma chambre à fermer la porte a clé et étteint la lumière de la cour. La chambre était sombre et j’avais eu peur pour notre vie. Les visiteurs lui disait de faire vite, qu’ ils doivent partir », a déclaré la femme de la victime avant d’ajouter: « Je voulais sortir pour informer le village voisin, mais Ils m’ont bloqué dans la chambre. Quelques minutes après leur départ, je suis sorti et alerté le voisinage ».

Dekpo Koffi et « Cimetière ont été tués par balle le dimanche 27 juillet 2019. La police avait présenté les deux victimes comme étant des braqueurs. Ce que les familles des deux victimes nient.

Aussi, est-il que la version de la police est différente de celle de la famille des deux victimes concernant les échanges de tirs.
La Commision nationale des droits de l’homme (Cndh) a ouvert une enquête pour vérifier les faits.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022870024898, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2019   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE