Togo: les conditions de travail des praticiens hospitaliers ont-elles amélioré en 2019?
Publié le vendredi, 4 janvier 2019 à 11:12 par Kouamivi Sossou

Manque de matériels, de personnels techniques qualifiés, de l’eau potable.., ce sont quelques revendications de la Synergie des praticiens et hospitaliers du togo (Synphot) l’année dernière.

Il y a un an le Syndicat des praticiens hospitaliers du togo (Synphot) a mobilisé ses membres pour exiger une amélioration des conditions de travail dans les centres hospitaliers.

« Nous travaillons dans des conditions difficiles et nos parents et frères viennnent payer les frais.

Il y a des services qui manquent de personnel. On demande à un infirmier de travailler pendant 24 heures, il n’est pas une machine », a déclaré Manavi, une infirmière.

Selon les grévistes, l’accueil dans les centres de santé publique est déterminé par les conditions de travail.

Au Togo, selon les infirmièrs qui travaillent dans les hopitaux publics, les salles de réanimation manquent d’infirmiers.

En décembre dernier, Gilbert Tsolenyanu a remplacé Atchi Walla à la tête du Synphot.

Dozo

A lire aussi
Clips nouveautés musicales
En exclusivité sur Golfenews, visionnez les hits et nouveautés du moment
REIZEN AVAME @FLMG DEC2018 TG
Ailleurs sur le web
compteur de visite pour site
visiteurs uniques ce mois
Abonnez-vous à nos bulletins d'informations électroniques et reçevez les dernieres infos pertinentes dans votre boite email
Retrouver Golfenews sur les réseaux sociaux, commenter et partager l'actualité avec vos amis et relations
GOLFENEWS
Pour la liberté et le pluralisme
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
Tél.: 00228 70024898
         015217480731
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé
21BP51, Lomé - Togo
Email: contact@golfenews.info

© Golfenews 2013 - 2015
     Tous droits réservés

 


☼ Conception web: eZONE
      www.ezone-technologies.com
      contact@ezone-technologies.com