×
Accueil Afrique Agriculture Amerique Asie Dernieres dépêches Diplomatie Education En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 23 Août 2019   -   22 : 29 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
Togo: plaidoirie pour la libération de 3 filles à Kara
14 février 2019   -   Par Kouamivi Sossou

Détenues à la prison civile de Kara, Ouro Bossi Amoudia, Abdoulaye Yatessou et Batolim Latifatou ont été visités par le Mouvement pour la justice (Mjs). Compte tenu de l’état de santé et psychologique des 3 filles, le Mjs plaide pour leur libération. Lire le communiqué:

Le mouvement pour la Justice sociale a effectué une visite à la prison civile de kara ce 13 février 2019 pour rencontrer les 3 filles détenues arbitrairement dans l’histoire des manifestations politiques. Il s’agit entre autres de : Ouro Bossi Amoudia ; Aboudoulaye Yatessou et Batolim Latifatou. Mais la délégation n’a pu rencontrer que deux filles totalement traumatisées car leur camarade Batolim Latifatou est sérieusement malade et transférée au CHU- kara.

Ainsi, la délégation après la prison civile s’est rendue à l’hôpital pour constater l’état de santé de notre sœur admise à l’hôpital. Cependant, toute la délégation s’est fondue en larmes à cause de l’état de santé de cette innocente entre la vie et la mort.

C’est le lieu pour les premiers responsables du MJS de tirer la sonnette d’alarme à l’endroit des Institutions des Droits de l’Homme, aux responsables de la coalition, à la société civile;à toute la diaspora togolaise et aux premiers responsables du régime de se pencher sur le dossier des détenus politiques et surtout sur le cas de Batolim Latifatou qui suscite d’énormes interrogations. Doit- on perdre sa vie à cause de ses convictions politiques ? Il urge d’attirer l’attention du chef de l’État que la grande responsabilité lui revient devant les pleurs et les souffrances des familles, car rien ne vaut la dignité humaine.

Le MJS demande spécialement aux hommes religieux de sortir les togolais de cette stigmatisation qui prend des proportions très inquiétantes.

Enfin, le MJS compte sur la collaboration de tous les togolais pour créer des conditions optimales pour un apaisement durable afin de fonder un Etat véritablement basé sur la justice sociale.

Fait à Lomé, le 13 février 2019 par le président national du MJS. M. SATCHIBOU Issaou.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022870024898, 004915217480731
Email: contact@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2019   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE