×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 26 Mai 2020   -   23 : 40 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
Adoption de la loi sur la cybercriminalité au Togo: ‘cette loi donne plus de pouvoir à la police’, Amnesty international
14 décembre 2018   -   Par Kouamivi Sossou

Le Togo a adopté une loi sur la cybercriminalité le 6 décembre 2018.Les inquiétudes d’Amnesty international.

Amnesty international s’inquiète après l’adoption d’une loi au Togo sur la cybercriminalité. « Cest une loi qui concerne les dispositions liberticides sur l’ensemble des communications qui peuvent se faire par le biais d’une nouvelle technologie.
Ce texte criminalise la diffusion de fausses nouvelles, la diffusion d’images, d’écrits contraire contraires aux bonnes mœurs ou la diffusion ou la mise à disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre, la sécurité publique ou la dignité humaine », a-t-confié à la radio France inter le chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty international.

Amnesty international trouve que cette loi donne encore plus de pouvoir à la police. « Cette loi donne entre autre, aux forces de police des pouvoirs supplémentaires, notamment, en matière de surveillance en dehors tout contrôle juridictionnel , avec des peines de prison qui peuvent aller de deux à trois ans.
C’est quelque chose qui est extrêmement inquiétant et qui pourrait être utilisé pour cibler les défenseurs des droits humains ou les journalistes ou lanceurs d’alerte, qui par exemple démontreraient l’usage de la force dans les manifestations au Togo ou qui seraient critiques à l’égard des autorités. », a poursuivi François Patuel.

Alors que pour les autorités togolaises, cette loi vise à doter le pays d’un arsenal juridique et institutionnel adéquat.

Doso

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE