×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Jeudi 11 Août 2022   -   23 : 11 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Quelles sont les conditions d’exploitation de la 3G?
16 janvier 2016   -   Par Kouamivi Sossou

Le conseil des ministres du mercredi 13 janvier autorise le deuxième opérateur de téléphonie mobile au Togo d’exploiter la licence 3G. Mais dans quelle condition?

Pendant que les pays voisins du Togo comme le Bénin, le Ghana, la Cote d’Ivoire utilisent la 4G, le Togo est en arrière avec un débit de connexion faible.

Le gouvernement togolais a donné l’autorisation au groupe atlantique banque d’exploiter la 3G jusqu’en 2021.

Quid du premier opérateur de téléphonie mobile, Togocel?

Cette société d’État qui exploite la 3G depuis un moment ne satisfait pas les abonnés. Le débit de la connexion ne ressemble pas à la 3G, selon certains abonnés mais plutôt à la 2G.

 » Le gouvernement ne doit pas gérer togocellulaire, qui est une société d’État. Il doit plutôt favoriser la concurrence en privatisant cette société. Je crois que c’est ce qui retarde beaucoup le pays dans le domaine des TIC », confie un étudiant à l’Université de Lomé.

Au Togo, les abonnés des deux sociétés de téléphonies mobiles sont unanimes de la chéreté du coût de la communication et sont pessimistes sur l’arrivée d’un 3e opérateur de téléphonie mobile qui va stimuler la concurrence.

 » Entre temps ils nous ont vendu les clés de connexion de togotelecom, mais ces machins ne travaillent plus. Quand tu fais le forfait d’un moi, c’est a peine tu aura la connexion 10/24heures par jour », peste une étudiante Marie Messan furieuse avant de poursuivre que » Aujourd’hui, les abonnés ne profitent pas des atouts de wasap, facebook appel, imo appel vidéo, parce que le débit est mauvais ».

La connexion internet demeure un bien de luxe au Togo avec un débit lent et la cherété de la communication.

Si le gouvernement togolais veut démocratiser les TIC ça doit passer par la diminution des coûts de la communication qui demeure élèves dans la sous région ouest africaine.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE