Un petit j'aime
x
Un petit j'aime fera du bien à votre journal !
Si vous aimez déjà merci de fermer simplement
Crise politique au Togo: Mgr Philippe Kpodzro jette un pavé dans la mare
Publié le jeudi, 15 février 2018 à 06:08 par Kouamivi Sossou

L’ancien président de la Conférence Nationale Souveraine et Ancien Président du Haut Conseil pour la République (Hcr), l’archevêque émérite de Lomé, Philippe Fanoko Kpodzro a animé une conférence de presse dans la soirée du mercredi 14 février 2018 à son domicile à Lomé à quelques heures de l’ouverture du dialogue national.

La rencontre avec les hommes et femmes de médias a permis au représentant de Dieu de faire l’historique de la conférence nationale souveraine non aboutie grâce à la mauvaise foi de l’ancien chef de l’État togolais, Gnassingbé Eyadema, père de l’actuel président de la république, Faure Essozimna Gnassingbé.

Pour l’homme de Dieu en qui Eyadema avait placé sa confiance pour conduire cette conférence, la « Constitution de 1992 » encore appelée la « voix du peuple » est un travail conduit par son institution le Hcr soumis au Référendum et accepté par les 98℅ des Togolais.

« La Constitution de 1992 est la plus parfaite des constitutions que le Togo a connu » a t-il déclaré.

Pour lui, le dialogue qui va s’ouvrir dans quelques heures doit être une solution définitive à la crise qui secoue le pays depuis Août 2017.
Mgr Philippe Fanoko Kpodzro exige des acteurs qui prendront part à ce 27 ème dialogue à faire part d’une bonne moralité et volonté de voir le Togo retrouver son appellation de « Suisse de l’Afrique » car, pour lui, le démon qui bloque l’évolution du peuple togolais a été déjà chassé.

« L’entêtement de Faure de ne pas quitter le pouvoir est diabolique mais j’assure le peuple togolais que ce démon a été déjà chassé. Nous avons veillé et prié afin de mettre loin de notre patrie ce démon qui empêche le Togo à trouver son renouveau » a t-il poursuivi à travers sa proclamation de foi.

Selon l’ancien Président de la Conférence nationale souveraine, il n’est pas question d’exiger le « départ immédiat »de l’actuel président en exercice Faure Essozimna Gnassingbé.
 » Je ne suis pas d’avis avec ceux qui exigent le départ en cours de mandat de Faure Gnassingbé mais en tant qu’ archevêque, je dis non à la présentation de celui-ci en 2020. J’appuie pour que le peuple soit sauvé et que le Togo soit libéré » a t-il renchéri.
Et pour finir, le Représentant de Dieu se dit convaincu que désormais, aucun Togolais, plus jamais ne versera le sang d’un frère togolais.

Le dialogue inter-togolais s’ouvre ce jeudi 15 février 2018 à Lomé. Les conditions de sa tenue,les acteurs qui y seront et même le lieu restent toujours à déterminer.

Maurice

A lire aussi
Clips nouveautés musicales
En exclusivité sur Golfenews, visionnez les hits et nouveautés du moment
JUSTIN DUBE MEZU DZIDULA Clip Officiel
Ailleurs sur le web
compteur de visite pour site
visiteurs uniques ce mois
Abonnez-vous à nos bulletins d'informations électroniques et reçevez les dernieres infos pertinentes dans votre boite email
Retrouver Golfenews sur les réseaux sociaux, commenter et partager l'actualité avec vos amis et relations
GOLFENEWS
Pour la liberté et le pluralisme
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
Tél.: 00228 70024899
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé.
21BP51, Lomé - Togo
Email: contact@golfenews.info

© Golfenews 2013 - 2015
     Tous droits réservés

 


☼ Conception web: eZONE
      www.ezone-technologies.com
      contact@ezone-technologies.com