×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 26 Novembre 2022   -   23 : 47 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
2e Assemblée générale de l’ECOSOCC : La société civile togolaise répond oui à l’appel de l’UA
15 août 2014   -   Par Kouamivi Sossou

ua

Lome, (Togo) – 14 août 2014 : L’historique, le rôle et les fonctions du Conseil Economique Social et Culturel (ECOSOCC) de l’Union Africaine (UA), ses activités et ses procédures, notamment les critères d’éligibilité  à la deuxième Assemblée Générale, ont rencontré un grand intérêt auprès des acteurs de la société civile Togolaise, réunis en grand nombre, ce matin, jeudi 14 aout 2014, à l’initiative de la Commission de l’Union Africaine (CUA), à l’espace Agora Senghor dans la capitale Togolaise, Lomé. 

Près de quatre-vingt représentants d’organisations de la société civile (OSC) toutes spécialités confondues, ont répondu présents à l’invitation de la Commission de l’Union Africaine les conviant à prendre une part active à la campagne de sensibilisation et de motivation organisée à leur intention un peu partout à travers le continent, en préparation des  élections prochaines de la 2e Assemblée générale de l’ECOSOCC.

 Le coup d’envoi de cette campagne de sensibilisation, initiée par la Direction de la Citoyenneté et de la Diaspora de la Commission de l'UA (CIDO), conformément à la décision de Conseil Exécutif (EX.CL/Dec.849(XXV), adoptée lors de la 23eme  Session ordinaire de l'Assemblée de l'UA, Malabo, Guinée équatoriale, a été donné le 12 courant, à Lusaka, Zambie. La campagne se poursuivra jusqu’au mois de septembre et couvrira, à terme, les cinq régions de l’Afrique. 

A la session d’ouverture de l'événement, M. Jalel Chelba, Chef de la Division de la Citoyenneté et de la Diaspora du CIDO/AUC a, au nom de la Commission, expliqué que l’EOSOCC se compose de 150 membres, dont deux représentants pour chacun des 54 États membres, 8 représentants continentaux, 10 représentants sous régionaux, 20 membres de la diaspora et 6 représentants désignés par la Commission de l’UA sur la base de considérations spécifiques, en consultation avec les Etats membres, précisant, à cet égard, que l'ECOSOCC est un organe élu par la société civile, et qui représente la société civile.

L’ECOSOCC incarne le principe de la démocratie à son plus haut niveau, puisqu’il est chargé de  conduire les organisations de base de la société civile vers les portails de prise de décisions leur permettant d’assumer leur part de responsabilité dans l’édification du projet d'intégration et de développement durable du continent, a-t-il encore dit.

M. Chelba a d’autre part, précisé que la CUA met tout en œuvre pour finaliser les élections avant la fin de cette année, pour pouvoir par la suite, mettre en place l'assemblée de l'ECOSOCC, au plus tard, en Décembre 2014 en concentrant sa campagne sur les Etats qui n'ont pas un nombre suffisant de candidats éligibles pour les élections (Voir le discours intégral sur le site de l’Union Africaine: www.au.int .) Ouvrant officiellement les travaux de la session, le représentant du Ministre Togolais des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Sébadé Toba, directeur des Organisations Internationales, a, notamment indiqué que la société civile organisée constitue un levier important de redynamisation de la bonne gouvernance politique et économique, se félicitant de l’initiative de l’Union Africaine d’organiser ces tournées de sensibilisation et de mobilisation pour permettre non seulement de faire connaitre davantage l’ECOSOCC, mais également d’encourager l’action des organisations de la société civile dans l’intérêt des populations et de l’organisation commune, L’Union Africaine. Il a, en outre, invité les representants des OSC togolaises à marquer un intérêt particulier aux échanges engagés et à participer au processus électoral de l’ECOSOCC afin de représenter qualitativement le Togo au sein de cet organe important. 

Un débat franc et profond a caractérisée la rencontre qui a été très largement suivie par les medias Togolais. La discussion a, notamment porté sur les modalités pratiques d’instauration d’une relation de partenariat avec l'ECOSOCC, ainsi que les procédures de dépôt des candidatures. Les participants se sont largement et unanimement interrogés sur la pertinence des critères d’éligibilité. Tous sont d’accord pour se mobiliser et adhérer à l’ECOSOCC, mais combien d’entre eux réussiront à remplir les conditions requises, plus particulièrement celles relative aux finances ? C’était la grande question que beaucoup d’entre eux continuent encore à se poser.

Source:  Union africaine

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE