×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Lundi 24 Janvier 2022   -   03 : 09 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Afrique: les populations ont anticipé sur le port du masque, pour éviter l’apocalypse
19 avril 2020   -   Par Kouamivi Sossou

Dès le début de la pandémie du Coronavirus en Chine et en Europe, les Africains se sont mobilisés, grâce aux moyens artisanaux pour vaincre la maladie.

Ayant un fort taux d’échange avec la Chine, les populations des pays africains ont su anticiper le port des masques dés la découverte des premiers cas du Covid-19.

C’est le cas du Togo où les populations n’ont pas lésiné sur les moyens pour s’offrir un masque, même s’il n’est pas sanitaire. Les couturiers se sont mis au travail en produisant les masques pour la commercialisation.

Sur le marché les masques non conventionnels sont vendus à 100 f Cfa, 150 f Cfa voire 200 etc.. Alors que les masques sanitaires coûtaient 500 f Cfa l’unité.

Avec cette anticipation, même les couches défavorisées peuvent s’offrir un masque en attendant de trouver le gel désinfectant.

Alors qu’en Occident, les masques traditionnels et sanitaires sont rares. Ceux qui produisent les masques traditionnels ne le font pas pour la commercialisation, mais plutôt pour les centres hospitaliers. Il y pénurie du gel desynfectant, masques et gants.

L’Afrique a d’une part profité de son anticipation pour éviter l’apocalypse que certains scientifiques ou médias avaient prévu. Par manque de virologues, d’infectiologues, de réanimateurs, d’infirmiers et de matériels sanitaires de qualités, l’Afrique peut souffler d’un coup.

D’une part, le continent Noir sera épargné de la crise sanitaire qu’a connue les hôpitaux espagnols, italiens et français, qui ont été débordés.
En anticipant sur le port des masques, les Africains ont pris leur destin en main en attendant que leurs dirigeants n’équippent les centres hospitaliers de respirateurs et autres matériels sanitaires.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE