×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 18 Mai 2024   -   00 : 26 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Congrès électif à la Fetobox: Mathe Hollard candidat
24 avril 2017   -   Par Kouamivi Sossou

Le président d’Aneho Boxing club, Mathe Hollard sera en lice pour le prochain congrès électif de la Fédération Togolaise de Boxe (FetoBox) qui aura lieu cette année.

C’est un secret de polichinelle, la boxe togolaise est entrée dans une léthargie depuis quelques années. Pas de championnat national et de compétition internationale.

Mais, certains anciens pugilistes comme Hollard Mathe ne comptent pas baisser les bras et retroussent les manches pour redorer le blason.

Qui peut sauver la boxe au Togo ?

Connu dans le milieu du ring, Mathe Hollad se dit prêt pour ce sacrifice, qui loin d’être aisé demande beaucoup d’énergies et de moyens.

La boxe dans les veines, il a fait sa contribution et continue de faire des projets pour apporter de l’oxygène à ce sport.

« J’ai habillé l’équipe nationale de Boxe avec mes propres moyens financiers, lors du tournoi de la Zone 3 qui s’est déroulé en 2007. J’ai créé mon club de Boxe Gbohlossou Boxing club en 1996 ».

Hollard a poursuivi que : « Avec ce club nous avions participé aux championnats nationaux deux fois. L’un de mes enfants, Michel Hollad fut champion du Togo en 2000. Il n’a pas pu participer à la Zone 3 cette année, parce qu’on avait pas les moyens », déclare le candidat au poste de la présidence de la Fetobox ».

A son actif, du ring vers la présidence

Il a mis sur pied la boxe féminine en 1996 et le club des minimes de 1997 à 1998.

« Pour ceux qui ne le savent pas, j’aime la boxe. J’ai organisé un combat professionnel au Togo avec mes propres moyens sans avoir de retour. J’ai permis aux neoprofessionnels de sortir de l’ombre. J’ai cherché des combats à l’extérieur pour Sabou Balongou, Djolley Balongou, Kossivi Olympio dit Cessar, Kossi Gbonssou, Kondjagbo Dossè. J’ai fait signer un contrat à feu Bossou Azizan, Mensah Kpalongo et au Ghanéen Souley Chitou, qui était un ex champion d’Afrique », a-t-Il martelé.

Informé sur la combativité de certains anciens pugilistes, le ministère togolais des Sports à pris une bonne note et demande que le jeu soit équitable pour tous.  » Le ministère des Sports est étonné que certains anciens pugilistes sont à l’étranger et comptent participer à l’élection. Nous avions donné leurs noms et palmarès. Le ministre a dit que c’est une bonne chose, mais qu’ils doivent eux aussi respecter les conditions », confie le DTN de la Fédé de Boxe, Langan Mensah.

Pour Hollard, l’heure est venue de « réscusiter » la boxe togolaise et de faire propulser les talents.

Le nouveau bureau provisoire mis en place par le ministère des Sports met les bouchées doubles pour l’organisation d’un prochain congrès électif dans les tout prochain jour.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2024   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE