×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 28 Mai 2022   -   17 : 28 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
GESTION DECENTRALISEE DE L’ENVIRONNEMENT : UNE AUTRE APPROCHE POUR LE TOGO
22 avril 2014   -   Par Kouamivi Sossou

 

pnud

Le Togo vient de bénéficier une fois de plus, de l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) afin de faire face aux défis liés à l’environnement. Une convention de financement d’un projet dénommé « renforcement de la gestion nationale décentralisée de l’environnement » a été signée ce vendredi 18 avril 2014 avec le gouvernement.

D’un coût global de 1 720 000 dollars US soit environ 860 millions de FCFA, le projet est cofinancé par le FEM (770 000 $), le PNUD (600 000 $) et le Gouvernement togolais (350 000 $ comme contrepartie en nature).

Ce projet qui court jusqu’en 2016, entend contribuer à la réalisation de trois principaux objectifs. En premier lieu, quatre entités nationales clés ayant un rôle déterminant dans la promotion du développement durable et la réduction de la pauvreté vont être renforcées. Il s’agit de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE), la Commission nationale de développement durable (CNDD), le Fonds national pour l’environnement (FNE) et le Comité national de lutte contre les changements climatiques.

Deuxième objectif : catalyser la gouvernance et la gestion décentralisée des ressources naturelles dans 8 préfectures pilotes du Togo. Enfin, le projet vise à améliorer la conscience nationale autour de la problématique de l’environnement en lien avec la lutte contre la pauvreté à travers la sensibilisation du public.

"L’atteinte des objectifs du projet ne sera possible que si les parties prenantes s’engagent véritablement dans sa mise en œuvre" a dit M. Damien MAMA, Représentant résident adjoint du PNUD au Togo. Celui-ci a exhorté l’équipe du projet et les partenaires associés, notamment les collectivités territoriales et la société civile à apporter leur savoir-faire.

La cérémonie de lancement couplée de la signature des documents du projet a connu la présence du ministre de l’environnement, André Johnson et de son collègue de la planification, du développement et de l’aménagement du territoire, Djossou Semondji. Tous deux ont exprimé "la profonde gratitude du gouvernement pour l’appui constant du PNUD et du FEM dans les projets de lutte contre la dégradation de l’environnement et le renforcement des différents acteurs dans ce domaine".

En 2009, le PNUD a financé à titre pilote un projet de renforcement de capacités pour la gestion de l’environnement. Grâce aux résultats obtenus, un programme national de renforcement de capacités (PRCGE) est élaboré et mise en œuvre entre 2010 et 2013. Il s’agit aujourd’hui de consolider les acquis du PRCGE en vue d’assurer la mise en œuvre des trois conventions de RIO relatives aux changements climatiques (CCNUCC), la lutte contre la désertification et la conservation de la biodiversité.

                                                          Publié par le site www.tg.undp.org

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE