×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 27 Mai 2022   -   19 : 25 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Le censorat du lycée de Hedzranawoé incendié : Les faits
01 février 2015   -   Par Kouamivi Sossou

Un incendie a dévoré les copies des élèves du Lycée de Hédzranawoé dans la nuit du mardi 27  au mercredi 28 janvier  2015 à Lomé.

En effet, dans la nuit du mardi au mercredi, les personnes non identifiées se sont infiltrées dans l’enceinte du lycée de Hedzranawoe pour un seul but, celui de bruler le censorat. Pour quel motif ? Difficile de répondre. Passons !

Informée, la Rédaction de  Golfenews a envoyé  l’un de ses reporters sur les lieux pour vérifier l’information. Sur les lieux, les élèves ont confirmé les faits. « C’est vrai, l’incendie a eu lieu dans la nuit du mardi à mercredi. La personne a mis le feu sous la porte du censorat, il n’a pas réussi à défoncer la porte. Conséquences, certaines feuilles de composition ont été brulées », confie l’élève Adjovi en classe de terminale.   

Le lycée hedzranawoe

Dans la foulée, le mardi, les élèves en classe de terminale ont eu des compositions  en Français et en Physique. Le mercredi, ils devraient faire la  Mathématique et Histoire Géographie.

Au cours des enquêtes, certains élèves ont également signifié que la semaine dernière, certains individus ont également tenté de bruler la surveillance. « La semaine dernière, on a également essayé de bruler la surveillance », nous confie un élève.

Interrogé sur le sujet, le surveillant du lycée de Hedzranawoé, M. D’Almeida n’a pas voulu donner sa version des faits. « Mon supérieur n’est pas là, je ne peux pas vous dire quoi que ce soit. L’enquête est en cours, c’est tout ce que je peux vous dire », a-t-il souligné.

L’enquête est dans la main de la gendarmerie qui se trouve dans le quartier de Hedzrznawoé à quelques encablures  de la radio Zéphyr.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE