×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mercredi 27 Mai 2020   -   06 : 27 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
La guerre des vaccins contre le Covid-19
08 mai 2020   -   Par Kouamivi Sossou

L’actualité liée au Covid-19 a montré que la proposition de combinaison d’ hydroxychloroquine et d’azithromycine faite par le Pr. Raoult avait suscité beaucoup de réactions dans les médias et en particulier chez certains experts, spécialistes du sujet.

Avec beaucoup de reculs, l’on comprend, vu la course au vaccin dans laquelle se sont lancés les grands laboratoires, que le problème n’est pas tant l’efficacité et l’innocuité reprochées de la proposition faite par le Pr. Raoult, mais, plutôt et surtout au gain que les laboratoires pourraient tirer de la découverte du vaccin contre le Covid-19 ; puisque selon une étude concluante et dont les résultats ont été annoncés le 2 mai 2020 par le professeur Moussa Seydi, l’infectiologue qui coordonne la prise en charge des personnes touchées le Covid-19, le Sénégal confirme son choix de suivre l’exemple du professeur Didier Raoult et de généraliser la prescription, en milieu hospitalier, de l’hydroxychloroquine.

Lire l’article: Covid-19: le Sénégal confirme l’option de l’hydroxychloroquine

Ceci est d’autant plus remarquable puisque selon le media français, RFI, 83 vaccins ont été enregistrés à ce jour par l’Organisation mondiale de la santé (Oms).

Ce qui montre tout l’intérêt à la fois financier et hégémonie que ces laboratoires pourraient en tirer quand on sait que d’autres maladies comme le paludisme etc. chronologiquement préexistant au Covid19 et dont leurs vaccins n’ont suscité aucun intérêt jusqu’à ce jour, il y a lieu de s’interroger sur ce qui motive réellement ces laboratoires à se lancer dans cette course effrénée de vaccin si ce n’est ces éléments que nous venons d’évoquer. Et vous, quelle est votre opinion sur le sujet ?

Etienne Sossou
Chercheur en Info-com

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE