×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 25 Janvier 2022   -   14 : 14 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Le mois du Rosaire débute ce 1 oct
30 septembre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Le mois de Rosaire débute le mercredi 1 octobre 2014 dans le monde entier. Durant 31 jours, les chrétiens catholiques vont demander à la mère de Jésus Christ, vierge Marie, d’intercéder  auprès de son fils  Jésus Christ pour le pardon des péchés. Le Rosaire  tire son nom du latin ecclésiastique rosarium qui désigne la guirlande de roses dont les représentations de la Vierge sont couronnées. Lire l’historique du mois de rosaire. Lire l'historique du Rosaire sur le site wikipedia.org.

Au premier millénaire, le « Psautier du Christ » était une prière chrétienne consistant à réciter cent cinquante Notre Père, en référence aux cent cinquante psaumes de la Bible. Pour ne pas perdre le compte, les fidèles utilisaient un collier de cent cinquante grains, nommé « patenôtre », instrument de piété qui est à l'origine des chapelets actuels. Vers le XIe siècle, par analogie, le « Psautier de la Vierge » se développa, consistant en une série de cent cinquante Ave.

La dévotion du rosaire était déjà en usage chez les Cisterciens depuis le XIIe siècle et s'est développée au XIIIe siècle sous l'influence des dominicains. C'est pourquoi de nombreux tableaux de la Vierge du Rosaire présentent celle-ci offrant une rose ou un chapelet à saint Dominique, le fondateur de l'ordre. Les mêmes tableaux lui associent souvent Catherine de Sienne, la plus célèbre des dominicaines. En général, on y montre dans des médaillons ou des cartouches entourant la scène les quinze mystères cités plus haut, la rose étant aussi associée à la Passion du Christ.

Le roi d'Espagne Philippe II pratiquait beaucoup la dévotion du Rosaire, à laquelle il attribuait sa victoire contre les musulmans lors de la bataille de Lépante (1571). À la suite de cette victoire, attribuée à l'intercession de la Vierge, la fête de Notre-Dame de la Victoire fut localement fixée au 7 octobre, date anniversaire de la bataille de Lépante. En 1716, Clément XII l'étendit à toute l'église catholique en la fixant le premier dimanche d'octobre et le pape saint Pie X en fixa à nouveau la date au 7 octobre en 1913. Cette fête se nomme à présent « Notre-Dame du Rosaire » depuis 1969 (elle s'appelait auparavant fête du Saint-Rosaire)1.

À partir du XVIIIe siècle, l'usage de porter des chapelets se perd peu à peu chez les laïques, mais se maintient chez les religieux et les personnes pieuses qui parfois récitent leurs prières (« dire ses patenôtres » ) sur les longs chemin qu’elles font seules ou à pied.

Au XIXe siècle, les apparitions de la Vierge à Lourdes (puis au XXe siècle celles de Fátima) renforcent encore cette dévotion, surtout lorsque le mois d'octobre devient le mois du Rosaire, après 1886.

Le pape Jean-Paul II a promu la dévotion au rosaire et, lors de l' Année du Rosaire (octobre 2002 – octobre 2003), a proposé l'ajout des cinq mystères lumineux aux trois séries traditionnelles des mystères joyeux, douloureux et glorieux :

« Afin de donner une consistance nettement plus christologique au Rosaire, il me semble toutefois qu'un ajout serait opportun; tout en le laissant à la libre appréciation des personnes et des communautés, cela pourrait permettre de prendre en compte également les mystères de la vie publique du Christ entre le Baptême et la Passion. Car c'est dans l'espace de ces mystères que nous contemplons des aspects importants de la personne du Christ en tant que révélateur définitif de Dieu. Proclamé Fils bien-aimé du Père lors du Baptême dans le Jourdain, il est Celui qui annonce la venue du Royaume, en témoigne par ses œuvres, en proclame les exigences. C'est tout au long des années de sa vie publique que le mystère du Christ se révèle à un titre spécial comme mystère de lumière : « Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde (Jn 9,5) » »

(Lettre Apostolique Rosarium Virginis Mariae). »

Selon la tradition, c'est saint Dominique qui a reçu le Rosaire des mains de la Vierge Marie2.

Historiquement, la dévotion au Rosaire est constatée à partir du XIIIe siècle, les Frères convers et les religieuses ne sachant pas lire ni écrire prirent l'habitude de témoigner de leur dévotion en récitant trois groupes de Pater et d' Ave comme dans les Psaumes. « Le rosaire, c'est la liturgie du pauvre » a écrit Sylvie Germain dans "Songes du Temps". Saluer Marie 50 fois, c'était lui offrir une couronne de fleurs, c'est-à-dire un "petit chapeau", un "chapelet". Le mot "rosaire", quant à lui, désignait au Moyen Âge une collection de textes sacrés.

Ainsi l'ordre des Prêcheurs (ou dominicains) répandit-il son usage qui consiste en un exercice de méditation simple sur les épisodes importants de la vie de Jésus-Christ au travers du regard marial.

La pratique du rosaire a été très populaire au point qu'une fête Notre-Dame du Rosaire a été instaurée le 7 octobre dans le calendrier liturgique catholique à l'initiative du pape dominicain Pie V en 1571, au lendemain de la bataille de Lépante, avant que le mois d'octobre entier ne lui soit ensuite consacré en 1886 par Léon XIII3.

Source : wikipedia

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE