×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 27 Mai 2022   -   19 : 09 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Le parti politique ADDI réclame un siège au sein de la CENI
24 septembre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

« Trahison, forfaiture, amateurisme politique, exclusion politique, tsunami politique », c’est ce que dénonce le parti politique, Addi, un  allié de l’Alliance nationale pour le changement (Anc) après la composition des membres des membres de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). S’achemine -t- on vers un divorce entre Addi et Anc ? Non répond le Pr Aimé Gogué.

Le parti politique Alliance des démocrates pour le développement intégral (Addi) a organisé une conférence de presse ce mercredi pour expliquer leur mécontentement, sept  ( 7)  jours après la nomination des membres de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni)  à l’Assemblée nationale.

Au cours de sa déclaration liminaire, le parti politique ADDI trouve que l’Anc a rayé de la liste le nom de leur candidat, qui est un fonctionnaire internationale,  un spécialiste des sujets électoraux.

Parce que, selon le président du parti Addi, le Pr Aimé Gogué,  les discussions au sein du Cst avaient abouti à une position commune qui garantit un siège pour Addi au sein des 5  places sui revenaient de droit à l’opposition. Mais, ce fut la surprise le jour de la nomination des membres de la Ceni.  

« Face à l’urgence du problème, Addi a envoyé une lettre interne de réclamation à la présidente du groupe Anc-Addi et uen  requête au président de l’Assemblée nationale pour la suspension de l’envoi de la liste Anc-Addi à la  Cour constitutionnelle », selon la déclaration liminaire de l’Addi.

Addi, face à cette situation qu’elle qualifie de tsunami politique,   « exprime  son indignation  et dénonce avec vigueur ce comportement d’un parti ami auquel il a toujours marqué sa fidélité et sa confiance ».

Le parti politique Addi dit « non au coup bas » dont il est victime et pour finir il réclame  ici et maintenant son siège au sein de la Ceni. 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE