×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Jeudi 19 Mai 2022   -   06 : 35 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Le renseignement allemand confirme que Washington l’a espionné
06 juillet 2014   -   Par Kouamivi Sossou

obama_2715128b

Les relations entre l'Allemagne et les Etats-Unis vont connaître certainement un nouveau trou d'air. Après la mise sur écoute du portable d'Angela Merkel, un responsable des services de renseignement allemands (BND) confirme dans la presse ce dimanche qu'un de leurs agents, arrêté mercredi dernier 2 juillet, a bien espionné pour le compte des Etats-Unis. En deux ans, il aurait transmis plus de 200 documents à la CIA.

Avec notre correspondant à Berlin, Luc André

Le jeune homme de 31 ans était affecté au service technique du BND, les services de renseignement allemands . Selon l'un de ses responsables interrogé par le journal FAZ, l'agent a contacté de lui-même en 2012 l'ambassade américaine à Berlin. Lors d'une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont découvert un système de cryptage sur l'ordinateur de l'agent double et une clé USB contenant les documents copiés. Le jeune homme, partiellement handicapé, avait un besoin maladif de reconnaissance, explique sa hiérarchie.

Cet agent double aurait même pu être triple. Il avait aussi pris contact avec l'ambassade russe fin mai et c'est ainsi qu'il s'est fait coincer. Son courrier électronique a été intercepté par le contre-espionnage allemand. Ironie de l'histoire, les Allemands ont demandé de l'aide aux Etats-Unis pour découvrir le fautif. Sans surprise a posteriori, la requête est restée lettre morte.

Cette affaire est une nouvelle épreuve pour les liens entre Berlin et Washington. Le gouvernement d'Angela Merkel a avalé la couleuvre du scandale des écoutes de la NSA au nom de l'alliance transatlantique. Mais là, « ça suffit », s'est insurgé le président de la République Joachim Gauck. En déplacement en Chine, la chancelière a fait elle aussi part de sa déception.

                                                      Source: Rfi.fr

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE