×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Lundi 24 Janvier 2022   -   04 : 10 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Simon Worou, né au Togo, élu maire en Aveyron
12 avril 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Simon Worou a été élu maire de Sainte-Juliette-sur-Viaur, à 20 km de Rodez, au 1er tour des élections municipales en Aveyron. Rencontre avec ce Togolais d'origine devenu un maire aveyronnais… comme les autres. 

Les grands-parents de sa femme n'avaient encore jamais vu un Noir quand il les rencontra en 1997 dans leur village du Sud-Ouest. Dix-sept ans plus tard, le Togolais Simon Worou y est le premier maire d'origine africaine de l'Aveyron. "Il m'arrive quelque chose de formidable", dit ce "pilier" d'1,85 m, né à Lomé il y a 43 ans.

Maire d'un village de 577 habitants

Les enfants des environs qu'il entraîne au rugby le gratifient de "coucou, Simon !". Des voisins viennent lui taper sur l'épaule, le chambrer, en guise de "félicitations à Monsieur le maire" de Sainte-Juliette-sur-Viaur (577 habitants)… En 1997, Simon découvrait pour la première fois ce village à vingt kilomètres de Rodez, ses deux clochers, ses vieilles fermes en pierres brunes, et ses collectes de lait de brebis pour le fromage roquefort.

"Je faisais mes études de sous-officier dans l'armée de l'Air française, à Rochefort (Charente-Maritime) et j'étais invité chez les parents de ma (future) femme. Ses grands-parents n'avaient jamais vu un +black+ de leur vie… Puis mon beau-père – un agriculteur très ouvert – m'a demandé d'aller jouer au rugby dans le village voisin de Cassagnes-Bégonhès. Et j'ai été épaté de l'accueil, adopté".

L'intégration par le rugby

"Les coups durs, il en a pourtant connu sur le terrain quand les supporters lui lançaient des "rasta", "mange ta banane", "sale nègre", se souvient Olivier Rebois, son entraîneur de rugby à Rodez à partir de 2 000 et son ami. Le racisme, Simon dit aussi l'avoir "senti un peu dans le boulot" quand il prenait tous les emplois disponibles du coin – dépeceur de cochons à l'abattoir en journée et portier de bowling en soirée – avant de gérer une équipe chargée de la propreté à la mairie de Rodez.

La mairie le soupçonnait de faire un mariage "blanc"

L'homme n'a pas tout à fait oublié qu'en 2002 la mairie de Sainte-Juliette avait refusé son dossier de mariage, présumé "blanc" parce qu'on le soupçonnait d'épouser sa fiancée "pour les papiers"… Le couple était allé se marier dans la commune d'à côté. Mais la confiance l'a emporté et on est vite passé du "il est où le noir?" à "il est où Simon?", dit-il.

Au cœur de Sainte-Juliette, une ancienne agricultrice de 80 ans le dit spontanément: "Il est du coin, maintenant ! Il est marié à une dame d'ici, habite une ancienne grange retapée, son fils va à l'école communale. Qu'est-ce que vous voulez, il ne faut pas être raciste ! Il faut tenter. Il est bien gentil, assez jovial et quand il a fait le tour de toutes les maisons, moi je l'ai trouvé bien".

Lire le reste sur http://www.midilibre.fr/2014/04/10/simon-worou-ne-au-togo-elu-maire-en-aveyron,846927.php

simon-worou

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE