×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Dimanche 27 Septembre 2020   -   04 : 57 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
Togo: l’opposition paie cach le boycott des législatives
08 août 2019   -   Par Kouamivi Sossou

L’opposition togolaise paie le boycott des élections législatives du 30 décembre 2018. Le parti au pouvoir profite pour changer les lois. (Photo/Brigitte Adjamagbo Johnson de la Cdpa)

L’absence de l’opposition à l’assemblée nationale donne le feu vert à la majorité et à ses alliers de modifier sans grandes difficultés les lois.
Ainsi, la première loi qui a été modifiée fut la Constitution. Cette dernière donne la prérogative à Faure Gnassingbe de briguer un 4e et 5e mandat.

La deuxième marge de manoeuvre fut la restriction des lois sur les manifestations publiques. Elle a été votée le mercredi 7 août 2019. La loi Boukpessi remplace la loi Bodjona.

L’absence de l ‘opposition à l’hémicycle permet au parti politique Union pour la république (Unir) de modifier les textes à son gré, au profit du président Faure Gnassingbe. Elle paie rubis sur l’ongle.

Dozo

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE