×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Lundi 26 Septembre 2022   -   13 : 19 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Un dollar pour trois mois de contraception, l’Afrique première servie
20 novembre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Simple, pas chère et efficace, c’est ainsi qu’est présentée la nouvelle contraception bientôt disponible dans plusieurs dizaines de pays défavorisés. Vendue à un dollar, elle se présente sous la forme d’une injection à usage unique et son action contraceptive se prolonge sur une période de 13 semaines.

Cette nouvelle forme de contraceptif devrait convenir aux femmes qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre une pilule chaque jour. A toutes celles aussi qui en ont assez de trembler chaque mois parce qu’elles sont un brin oublieuses… Présenté dans une miniseringue à usage unique, le contraceptif appelé Sayana Press a été mis au point par les laboratoires Pfizer avec l’appui de la Fondation Gates et le Children’s Investment Fund Foundation.

Les premiers essais menés au Burkina Faso depuis juillet avec 75 000 doses ont confirmé l’intérêt du nouveau dispositif. Quelque 2 500 agents de santé ont ainsi été formés à son utilisation et près de 6 000 femmes ont d’ores et déjà choisi Sayana Press, pour plus du quart d’entre elles il s’agit de la première utilisation d’une contraception moderne. Dans un deuxième temps, ce sont 250 000 doses qui seront mises à disposition avec, espèrent les autorités sanitaires, le quart des femmes mariées qui pourront y avoir accès d’ici l’an prochain.

Grande facilité d’utilisation

La molécule utilisée, l’acétate de médroxyprogestérone est un dérivé de la progestérone, une hormone naturelle. Elle a été synthétisée en 1954 et depuis 1960, plusieurs dizaines de millions de femmes l’ont utilisée dans une centaine de pays. La nouveauté présentée par Pfizer réside essentiellement dans un dosage moindre et dans le mode d’injection.

Lire le reste sur http://www.rfi.fr/afrique/20141119-dollar-trois-mois-contraception-injection-afrique-burkina-sayana-press/

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE