×
Accueil Afrique Agriculture Amerique Asie Dernieres dépêches Diplomatie Education En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Dimanche 18 Août 2019   -   03 : 14 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
France: la diaspora africaine de Bordeaux autour de la question de la crise migratoire
18 juillet 2019   -   Par Kouamivi Sossou

L’assistance

Une conférence sur la responsabilité de la diaspora africaine en Occident dans la crise migratoire a été organisée le 4 juillet 2019 à Bordeaux en France.

Organisée par l’association Diaspora Invest, cette conférence a réuni plusieurs personnalités, organisations, entreprises et universitaires de la diaspora afin de sensibiliser la population sur le rôle que peut jouer les membres de la diaspora africaine dans le développement économique, social et culturel de leur pays d’origine.

Investir dans des domaines précis

Deux heures de débats ont permis de faire l’état des lieux sur la crise humanitaire liée à l’émigration et de proposer des canaux par lesquels les membres de la diaspora peuvent éradiquer le fléau.

Selon Mme Eveline Gnangbe, universitaire et représentante de l’organisation civile «Aedp, Action des étudiants pour la défense de la planète », l’investissement de la diaspora doit reposer sur 3 piliers à savoir le civisme (la diaspora a un devoir civique envers sa patrie), la citoyenneté (la diaspora doit contribuer au développement de son pays d’origine) et la solidarité (la diaspora doit être solidaire avec la population de son pays d’origine).

Très souvent assimilée à une migration d’origine économique avec les jeunes en quête de survie qui quittent leurs pays à la recherche d’un emploi, les flux migratoires de l’Afrique vers l’Occident ont pourtant d’autres origines plus subjectives à savoir les ambitions personnelles (les opportunités d’emploi plus émancipatrices par exemple) qui engendrent une fuite massive de cerveaux, a indiqué M. Mohammed Ajoulou Rahmouniv, entrepreneur et fondateur de CitiZchool.

Autant la crise migratoire présente plusieurs origines, autant la diaspora africaine en Occident est très hétérogène. Selon M. Patrice Anato, député à l’Assemblée nationale française et parrain de la conférence, l’hétérogénéité de cette diaspora oblige à une approche de solution non homogène qui doit intégrer la particularité de chaque communauté africaine.

Le rôle des pays africains

Dans le rôle de représentation des états africains, le consul général du Sénégal à Bordeaux, le Dr Abdourahmane Koita a insisté sur le rôle et le devoir des Etats africains qui est d’accompagner la diaspora africaine en occident dans leurs investissements sur le continent. Cet accompagnement passe par la simplification des procédures administratives, la création d’emplois qualifiés, la création d’opportunités d’investissements, etc…

Les intervenants ont accordés leur violon sur un élément essentiel à la lutte contre cette crise migratoire : l’éducation. C’est d’ailleurs l’objectif de cette première conférence organisée par l’association Diaspora Invest qui est d’éduquer par la sensibilisation.

Les idees innovantes

Aussi, il est à noter que la fin de la conférence a été marquée par la présentation de 2 initiatives d’entreprise venant de la diaspora africaine pour la population africaine. La première initiative est E-Garant dont la co-fondatrice Mme Armandine Nkondock. Elle a pour ambition d’offrir aux étudiants africains venants continuer leurs études en France, une garantie financière qui leur permet de réaliser les démarches administratives dans la tranquillité.

La deuxième initiative beaucoup plus tournée vers la diaspora africaine elle-même est Still A Meal qui a pour ambition d’aider les jeunes mères isolées à une réinsertion professionnelle selon les explications de la fondatrice Mme Khady MBAYE.
Le rendez-vous est déjà donné pour l’année prochaine.

Epiphane Assouan et Ayao Délali

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022870024898, 004915217480731
Email: contact@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2019   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE