×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 03 Décembre 2022   -   18 : 47 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
AFFAIRE DU MARDI 04 JUIN 2014 : YAO AGBOTSE CONDAMNE A 30 ANS DE RECLUSION CRIMINELLE
05 juin 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Yao Agbotse  est poursuivi devant la Cour d’assises  pour avoir volontairement commis un homicide sur la personne du nourrisson  Bakpoyo Agban, âgée de trois (03) ans . L'affaire a été jugée le mardi  3 juin 2014.
 

                                                  Les  faits
Courant année 2000, Dame  Abla Adonou  avait perdu son mari  Dotsè  Agbotse; que conformément au lévirat pratiqué dans leur coutume, elle devrait épouser un proche parent de son mari défunt ; que la femme de celui à qui elle a été destinée s’étant opposée, elle sortit de la famille du mari pour aller épouser le nommé  Akoli Agban  et lui enfanta une fillette ; que ce dernier ne s’occupant d’elle,
Elle le quitta pour aller épouser le nommé  Esso Tchangai  ;qu’ensuite, courant 2003,le nommé Komlan Agotse   dit Yovo, ex beau-frère de dame Abla Adonou, commit un vol de volailles puis il fut arrêté et incarcéré à la prison civile de Notsè pendant dix mois ;qu’à sa sortie de prison,  Komlan Agotse  dit Yovo fut informé que sa femme avait commis l’adultère avec Esso Tchangai, métayer de sa mère ;qu’il fit arrêter et jeter ce dernier en prison et il ne fut libéré qu’au bout de 20 jours après avoir versé vingt-cinq mille(25000) F CFA sur les quarante-cinq-milles (45000) F CFA réclamés par le mari cocu pour les cérémonies de purification de sa femme ;qu’enfin, au lendemain de sa libération, soit dans la nuit du 17 au 18 août 2004,le nommé  Esso Tchangai  et son épouse Abla Adonou  furent réveillés par des flammes consumant la paillote leur servant de chambre au village de Todomé (P/HAHO) ;qu’ils ne purent sauver que deux des trois enfants qui partageait la paillote avec eux ;que la fillette de trois ans enfantée par dame Abla Adonou  sous le second toit fut calcinée, ainsi que tous les effets et ustensiles ;
Que le sieur  Esso Tchangai  relate que sous la lumière des flammes, il avait vu  Yovo Agotse s’enfuir pour se fondre dans un champ de maïs ; qu’il précise que non seulement sa femme faisait la cuisine sous le grenier de maïs sis à l’écart, mais encore il avait beaucoup plu pendant le jour des faits et la paillote était suffisamment arrosée ;que la cabane incendiée dégageait l’odeur de l’essence, preuve que l’inculpé l’en avait aspergée d’y mettre le feu ;qu’il ajoute que non seulement l’inculpé s’était opposé à sa mise en liberté, mais encore il avait proféré des menaces contre lui ;
En enquête préliminaire comme à l’information, l’inculpé a toujours nié les faits d’homicide volontaire qui lui sont reprochés ;
La cour présidée par le conseiller AWIDJOLO après délibération, l’a condamné à 30 ans de réclusion criminelle.

Source : http://lacourdappeldelome.com

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE