×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 27 Mai 2022   -   18 : 05 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
APRES PLUS DE 2 ANS PASSE EN PRISON : LA COUR D’ASSISE LIBERE KOMI AGBENOWOSSI ET KODJO AGBENOWOSSI
17 juin 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Komi Agbenowossi et son frère Kodjo Agbenowossi ont été liberés ce mardi 17 juin 2014  par la Cour d’assise, au cours de la première audience de la matinée.

Les deux frères ont agressé le nommé Nestor Yovo, un malade mentale et ce dernier est décédé. Suite à sa mort, les deux frères ont été mis en prison pour violence volontaires ayant entrainé la mort sans intention volontaire.

Les faits remontent au 31 aout 2011. Au cours de sa visite à sa grande sœur paralysée,  le nommé Soradji Abdoulaye, son neveu, a  trouvé Nestor Yovo en train de faire l’amour avec cette dernière (la mère de Nestror Yovo). Ayant constaté la présence de Soradji, Nestor Yovo a pourchassé son oncle.

Au cours de sa poursuite, le malade mental a vu sur son chemin, Kodjo Agbenowossi et l’a attaqué. Le malade mentale l’a pris par le cou par terre.  Ce dernier a crié et son frère Komi est venu à son secours. Komi a frappé Nestor et ce dernier s’est sauvé pour rejoindre sa maison. Finalement, Nestor Yovo a été blessé et a succombé au Chr d’Atakpamé. Ayant été impliqué, comme quoi c’est lui qui leur a dit de frapper le Yovo Nestor, Kouma N’Tchnane a témoigné contre les versions des deux accusés, Kodjo Agbenowossi et Komi Agbenowossi.

Après le décès de la victime, les deux frères ont été mis en prison. Après plus de 2 ans,  la cour d’assise a acquitté  les deux frères. Faudrait-il le rappeler, Kodjo Agbenowossi a été mis en liberté provisoire en 2013. Aucune charge n’a été retenue contre  Kouma N’Tchane.

L’avocat général, Tudza, procureur général de Notsè, au cours de sa réquisition,  a reconnu coupable les accusés, parce qu’il y a eu infraction et condamne les deux accusés à 10 ans de réclusion criminelle.

L’avocat de la défense, Me Elias Agongo, dans sa plaidoirie, a déclaré ses clients non coupables, parce qu’ils étaient dans une situation de légitime défense.   Pour lui, Nestor est un fou et est devenu un danger public. « Pourquoi  si le fou tue, on ne va pas l’enfermer, mais si c’est Komi on va le mettre en prison », s’est-il interrogé.

Le Conseil a condamné Komi à 30 mois et Kodjo à 24 mois de prison. Ils ont été liberé parce que les deux accusés, Komi Agbenowossi et Kodjo Agbenowossi ont dejà fait .plus de 2 ans en prison. Mais, ils ont l’obligation de prendre en charge les enfants de la victime.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE