×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 25 Mai 2024   -   18 : 35 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Au Togo, le milieu des affaires éclaboussés par les Panama Papers
08 août 2016   -   Par Kouamivi Sossou

Tout est parti des journaux Le Monde et du bihebdomadaire togolais L'Alternative. Le premier révèle comment la fortune de magnats indiens du Togo finit dans les paradis fiscaux. L'autre enfonce le clou en publiant le nom des actionnaires de Wacem, une des cimenteries togolaises, dont deux Indiens nommément cités par Le Monde sont les principaux patrons.

Ce sont des révélations de la presse. Des industriels indiens et leurs associés togolais auraient utilisé des sociétés-écrans pour faire fuir les capitaux du Togo. Ils se retrouvent dans les Panama Papers et l'affaire fait grand bruit à Lomé, la capitale togolaise.

Tout est parti des journaux Le Monde et du bihebdomadaire togolais L'Alternative. Le premier révèle comment la fortune de magnats indiens du Togo finit dans les paradis fiscaux. L'autre enfonce le clou en publiant le nom des actionnaires de Wacem, une des cimenteries togolaises, dont deux Indiens nommément cités par Le Monde sont les principaux patrons.

Et sur la liste des actionnaires, y figurent des personnalités du monde politique, dont le chef du gouvernement, Komi Klassou. Autour de lui, on confirme qu'il détenait 20 actions sur 550 000 avant de devenir Premier ministre.

L'opinion publique choquée

De l'opposition également, on cite une soeur d'Isabelle Ameganvie. Cette dernière, deuxième vice-présidente de l'Alliance nationale pour le changement – opposition – est avocate et travaille depuis 22 ans, dans le cabinet qui est conseil de Wacem.

Dans l'opinion, on accuse tout ce monde de connivence. Et pour cause, il y a un an, une explosion de citerne dans la société a fait six morts, mettant en évidence beaucoup de dysfonctionnements et d'insuffisance en terme de protection et de sécurité des ouvriers. L'enquête promise est toujours en cours, dit-on. La situation sociale à Wacem reste précaire.

Source:RFI.fr

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2024   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE