×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 02 Décembre 2022   -   06 : 06 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Rétrospective de 2014 : Bus de Sotral, l’alerte pour éviter le pire
25 décembre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

SOTRAL

Mis dans la circulation en mai 2012, les transports en communs aident les couches les plus défavorisées à vaquer à leurs occupations à Lomé.

De Kegué en passant par Hedzranawoe, Adidogomé, les bus de Sotral desservent ces localités pour le bien  des passagers. Mais, il y a un hic qui n’échappe pas à tout le monde. Le problème de surcharge de ces bus se pose avec acuité.

Une observation participante le mercredi 7 mai 2014 a permis de constater de visu le problème

 D’Adidogomé en allant vers Atikoumé, le bus de Sotral était plein à craquer. Dans ce bus, il y avait les femmes avec leurs bébés, de vieilles dames et enfants. Plus de la moitié des passagers sont debout dans le bus, parce que les sièges sont occupés.

 A cause du surnombre, il y avait  une chaleur intense dans le bus.  Comme la climatisation ne  marchait pas, l’eau qui sortait a mouillé ceux  qui étaient assis  aux côtés.

« Driver (Chauffeur)   je suis mouillée avec l’eau de la climatisation » a lancé une jeune dame,  en  Ewe( langue parlée au Sud-Togo), assise. Pour une revendeuse, Amavi : « Dans ce bus, avec cette chaleur et le nombre on peut tomber en syncope ».

Cherchant à savoir pourquoi la climatisation ne marchait pas, un des contrôleurs des tickets nous a expliqué que : « Si la climatisation travaille, ça retarde le bus. Le moteur coupe sur la route et à chaque fois, il faut le mettre en marche ».

Il urge que les autorités limitent les surcharges dans les bus de Sotral et faire tout pour  trouver une solution à la climatisation pour éviter le pire.

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE