×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Dimanche 26 Juin 2022   -   17 : 12 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Côte d’Ivoire : quand Ouattara recadre ses ministres sur les frais de déplacement à l’étranger
19 octobre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Un voyage à 400 millions de F CFA, une assistante ministérielle défrayée à 3 000 dollars par jour… Le dernier déplacement aux États-Unis du Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a suscité l'ire du président Alassane Ouattara.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a vigoureusement recadré, le 16 octobre, ses ministres réunis en conseil hebdomadaire au palais présidentiel sur certains excès constatés dans la gestion des affaires publiques et précisément sur les frais de missions à l’étranger. À l’origine de cette colère présidentielle, la dernière mission menée aux États Unis par Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre, et quelques membres du gouvernement, à l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque mondiale.

Le budget initial alloué était initialement fixé à 250 millions F CFA, mais au final, le voyage aura coûté 400 millions de F CFA aux contribuables ivoiriens – soit la bagatelle de 610 687 euros. Première conséquence, Lucien Kouassi Oka, le directeur administratif et financier de la Primature, a été relevé de ses fonctions le 3 octobre.

Suites présidentielles

"Le chef de l’État a mis fin au gaspillage. Des ministres étaient logés dans des suites présidentielles, et une assistante d’un ministre percevait 3 000 dollars de frais par jour. Le président était ulcéré que certains voyages soient à la fois pris en charges par les pays hôtes et encore par l’État ivoirien", a confié à Jeune Afrique une source proche de la présidence.

Désormais tous les voyages à l’extérieur seront validés en Conseil des ministres. Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, dans son compte-rendu du Conseil des ministres, s’est contenté d’annoncer que le chef de l’État avait décidé de mettre fin aux abus ayant cours dans les voyages à l’étranger.

Source: jeuneafrique.com
 

 

 

 

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE