×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 28 Mai 2022   -   04 : 39 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
DES ODDH EXIGENT DES ECLAIRCISSEMENTS SUR LE MEURTRE DU RUGBYMAN TOGOLAIS MICHEL EVODA
29 mai 2014   -   Par Kouamivi Sossou

michel

Les policiers allemands n’en sont pas à leur première forfaiture dans le genre. Des organisations de la diaspora africaine citent des cas de meurtres, et exigent la vérité sur le cas de Michel Kossi Evoda.

C’est le jeudi 12 décembre 2013 que le drame est survenu. Alors que le jeune d’origine togolaise Michel Kossi Evoda, (28 ans) se disputait avec son épouse, la police allemande intervient. Dans la foulée, le rugbyman de la formation de Cologne décède, atteint par des balles tirées par la police. Selon des organisations de la diaspora africaine, « à ce jour, la mère de Michel qui vit à Lomé, n’a reçu aucune information des autorités allemandes ni sur la mort de son fils, ni sur les conditions de ce décès ».

A Lomé, la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH), le Mouvement Martin Luther King (MMLK) et l’Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO), s’étonnent de l’empressement avec lequel, la victime a été « incinérée ». « N’est-ce pas là une tentative de brouiller les pistes et d’empêcher la réalisation d’une autopsie sur le corps ? », se demandent les organisations.

« Selon les versions servies, tantôt Michel aurait été touché par une balle perdue au bras, tantôt, il aurait été atteint de deux balles au niveau de la tête », rappellent les ODDH Rechercher ODDH togolaises qui se posent la question de savoir « comment la police allemande réputée en maintien de l’ordre, ne pouvait user d’autres moyens que d’un tir tendu face à un individu non armé » ?

Face aux lamentations de Madame Amélamédji Adjo, inconsolable face à l’impasse entretenue sur ce qui est arrivé à son fils, les ODDH Rechercher ODDH interpelle le gouvernement togolais et les autorités allemandes à œuvrer en faveur de la clarification des circonstances de cet « assassinat ». Elles ont demandé l’ouverture d’ « une enquête conduite par une commission composée d’organisations internationales de défense des droits de l’homme, pour élucider les circonstances du drame ».

Source : koaci.com

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE