×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Lundi 26 Juillet 2021   -   01 : 48 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
« Il nous faut une association digne de ce nom (…) », H. Amedegnato
14 septembre 2016   -   Par Kouamivi Sossou

L'Union des Cultes Traditionnels du Togo (UCTT) veut redonner une nouvelle image à la culture togolaise sur toute l'étendue du territoire national togolais. C'est l'objectif principal de la jeune association présentée officiellement le mardi 06 septembre passé dans le canton d'Agouègan à Aného dans la préfecture des Lacs au sud Togo.

 Le Président national Hounon Hounougbo Amedegnato lève le voile sur l'association et lance un appel aux adeptes du culte traditionnel à se joindre à eux. C'est bien ce qui ressort de l'interview qu'il a accordé à la rédaction de votre site d'informations Golfenews depuis Berlin en Allemagne quelques jours après son départ de Lomé. Au cours d'une interview, il parle de la promotion de la culture togolaise. Lire l'interview.

Golfenews: Bonjour président!

Hounon Hounougbo Amedegnato: Bonjour cher ami, ravi de votre grande considération.

Présentez-vous aux lecteurs! 

Je suis Hounon Hounougbo Amedegnato, adepte de Hébiesso (dieu du tonnerre) et président de l' UCTT.

 Dites nous, en quoi consiste la mise en place officielle de votre association le 06 septembre passé lors de votre séjour à Lomé?

 Je vous remercie. La création de notre association réside dans la force commune de promouvoir la culture togolaise en perdition du sud jusqu'au nord.

 Pourquoi une nouvelle association alors qu'il existe déjà plusieurs regroupements des adeptes Vodou?

 Belle question! Notre vision est de regrouper tous les praticiens du culte traditionnel dans le seul souci de redonner une valeur à la culture de chez nous (ndlr: Togo). Nous voulons promouvoir un climat d'entente entre les adeptes Vodou. Parce que nous sommes longtemps divisés par la recherche de bien personnel afin de promouvoir notre culture sur le plan international.

 Quel projet va -t-il permettre la mise en place de ce climat de paix?

 Sourire… Nous voulons concilier bien-sûr les adeptes qui ne se comprennent pas en leur rappelant le bien fondé de notre mission d'adeptes de culte traditionnel que nous sommes. Ensuite, lutter contre les faux adeptes qui de nos jours escroquent nos pauvres populations en cas de besoin de consultation pour un problème ou d'une cérémonie quelconque. Enfin, nous allons recycler les adeptes Vodou pour des séances de formation et de sensibilisation.

 Croyez-vous en une telle initiative qui n'est pas aussi aisé ?

 J'y crois avec le concourt de mes collègues! Vous savez, lorsque j'étais parti voir l'actuel préfet de notre localité à Aného pour lui parler de notre mission, il a adhéré sans réserve à cette initiative et je crois aussi en ses conseils qui nous édifieront pour l'épanouissement de la culture togolaise.

 Qui peuvent être membres de cette association?

 Tous Togolais, homme ou femme adepte de culte traditionnel peut adhérer à l' UCTT.

 Comment êtes-vous arrivés à l'idée d'une telle union?

J'ai remarqué le besoin d'une telle association depuis mon départ pour Berlin en Allemagne bientôt une trentaine d'années. Il nous faut une association digne de nom pour les expositions en Europe dans le but de faire asseoir notre culture sous d'autres cieux, comme j'ai l'habitude de le faire depuis belle lurette afin de valoriser notre culture. Je veux aussi qu'ensemble nous puissions nous faire connaître et travailler main dans la main.

 Un mot à l'endroit de nos lecteurs.

 Je crois beaucoup à notre potentialité au Togo en matière de culte traditionnel mais nous devons nous unir pour une promotion commune.

Je voulais saisir de l'occasion pour dire à nos jeunes frères et sœurs chrétiens d'aujourd'hui d'arrêter de blasphèmer les praticiens de culte Vodou. C'est aussi notre religion et c'est un choix. Nous avons aussi notre place dans la cité. 

Aux adeptes de différentes divinités, j'appelle à une prise de conscience pour faire du Togo un pays de culture digne de son nom. Pensons à l'intérêt général et donnons toujours le meilleur de nous. La porte de l' UCTT est ouverte à tous pour un projet commun. 

Je vous remercie.

Interview réalisée par Maurice Agbossou.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2021   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE