×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mercredi 05 Octobre 2022   -   18 : 51 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
La stérilité au Togo, un mal qui brise les foyers
12 janvier 2015   -   Par Kouamivi Sossou

SAM_9950

La  stérilité est un fait social qui brise  certains mariages en Afrique et plus particulièrement au Togo. Etre stérile en Afrique est synonyme de malédiction…

En Afrique on définit la stérilité comme un couple qui n’a pas  d’enfant. Ce fait social brise et continue de détruire les foyers. Dans un couple africain, après 1 an de mariage les belles familles exigent  forcément un enfant.  

 Dans la plupart des cas, c’est la belle famille de l’homme qui met les pieds dans les plats et renvoie la femme. Pour Dr Moise Fiadjo de la clinique Biassa : « Sur 100 femmes, 60 ont un enfant sur une période d’un an. Tandis que dans la race humaine, chaque couple à  25%  de faire un enfant. Par mois, les  couples ont 5% de faire un enfant ».

Le problème de stérilité, dans un couple,  est souvent attribué  à tort à la femme. Alors que chaque partenaire peut être responsable de ce phénomène naturel.

De nos jours avec l’avancée de la science, le suivi médical peut aider certains couples stériles à avoir d’enfants.

Mais, au Togo, la mentalité reste la même et ne change pas. Parce qu’un couple qui n’a pas d’enfants est perçu d’un mauvais œil par la société. 

La stérilité en Afrique

Pour le sociologue Koffi Kpotchou et enseignant à l’université de Lomé : « En Afrique après le mariage, les deux belles familles attendent un enfant. Ce qui amène les belles familles à s’immiscer  dans le couple, ce qui cause d’autres problèmes après ».

En Afrique, un couple qui n’a pas d’enfant serait une source de malédiction et de malchance.  D’autres par contres trouvent que le mari a sacrifié son sperme contre de l’argent, allez y comprendre quelque chose.

Alors que la pratique ou la bienséance  exige des analyses des deux partenaires  chez un médecin spécialiste ou chez un gynécologue.

Faisant allusion à la Bible, le juriste Me Isabelle Ameganvie trouve que le  peuple périt par faute de connaissance. Ce qui signifie que les couples, au lieu d’amputer la responsabilité aux  femmes pourraient se faire consulter à l’hôpital.

Elle conseille vivement  les couples stériles à opter pour l’adoption, car il y a beaucoup d’enfants au Village Sos d’enfants et la pouponnière de Tokoin qui recherchent de l’amour parental.

Les causes de la stérilité

Pour faire un enfant,  il faut un bon spermatozoïde (Homme)  et un ovule (Femme). Les causes de la stérilité sont nombreuses et proviennent souvent  de l’infection et du facteur âge (surtout chez la femme).

La nature a réglé la femme pour qu’elle  ait des enfants tôt. De nos jours, les filles ont jusqu’à 35 enfants pour faire un enfant. « Car à partir de 35 ans, l’ovaire manifeste les signes de la fatigue », a expliqué le gynécologue, Dr Moise Fiadjo. Ce qui n’est pas valable pour l’homme.

Dans le temps, les femmes se mariaient très jeune, entre 16 et 18 ans. Mais, aujourd’hui, beaucoup de filles citadines décident de faire de longues études, avoir une voiture, un compte en banque une maison avant de  faire le mariage.

Faudrait-il le rappeler, un enfant c’est le bon Dieu qui le  donne en faisant allusion à Sarah et  Abraham dans la Bible.

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE