×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 17 Mai 2022   -   00 : 27 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
L’agression d’un journaliste togolais ne doit pas rester impunie, déclare la FIJ
13 mai 2014   -   Par Kouamivi Sossou
 
 Suite à l'agression du journaliste togolais Blaise Ayégnon, la Fédération internationaloe des journalistes (Fij) a rendu public un communiqué. Lire le communiqué.
            
                     COMMUNIQUE DE PRESSE
 
L’agression d’un journaliste togolais ne doit pas rester impunie, déclare la FIJ
   
L’agression d’un journaliste togolais ne doit pas rester impunie, a déclaré aujourd’hui la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ). Selon l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), un affilié de la FIJ, le journaliste Blaise Ayégnon, également  directeur de publication de l’hebdomadaire « Œil d’Afrique »,  a été victime, dimanche 11 mai 2014, d’une agression commise par un groupe de trafiquants de drogues. Les agresseurs ont également visé son épouse et une de ses filles. L’agression a eu lieu dans leur maison à Lomé, la capitale du Togo.
 
L’UJIT explique que, dans sa tentative de se défendre, il s’en est suivie une bagarre au cours de laquelle Blaise Ayégnon, sa femme et l’une de ses filles ont été blessées.  Interrogé sur son lit d’hôpital, Ayégnon déclare que ses agresseurs feraient partie d’un groupe d’individus sur lesquels il mènerait des investigations depuis plusieurs mois.
 
« Cette agression ne doit pas rester impunie. Nous la condamnons vigoureusement et demandons aux autorités du Togo de mener une enquête en vue d’arrêter les coupables, et de les faire juger et sanctionner », a déclaré Gabriel Baglo, directeur pour l’Afrique de la FIJ.
 
La FIJ se joint à son affilié l’UJIT pour demander aux journalistes de respecter le protocole de sécurité en travaillant sur des sujets supposés sensibles.
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE