×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 24 Mai 2022   -   16 : 04 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Le point de vue des Togolais sur la différence de religion, de groupe ethnique etc…
03 juin 2015   -   Par Kouamivi Sossou

A travers l’enquête d’Afrobaromètre, les Togolais se sont prononcés sur la différence de religion, de groupe ethnique,  de nationalité, la différence d’orientation sexuelle et la stigmatisation des personnes vivants avec le VIH Sida.

Le Centre de recherche et de sondage d’opinion  (Crop) a  rendu public ce mardi 2 juin 2014 à Lomé  les résultats de la 6e série de leurs enquêtes réalisées.

Selon les résultats de l’enquête, les Togolais sont tolérants vis-à-vis des  différences de religion, de groupe ethnique et de nationalité. 7 Togolais sur 10 souhaiteraient avoir pour voisins des personnes de religion différente (72% contre 5% qui ne le souhaitent pas).

76% des Togolais souhaiteraient avoir pour voisin les personnes d’un autre groupe ethnique contre 2%. 71% des Togolais ne trouveraient pas d’inconvénients pour  cohabiter avec les immigrés ou travailleurs étrangers.   

Sur la cohabitation avec les homosexuels, la plupart des  Togolais enquêtés  n’en veulent pas. 89% des enquêtés ne veulent pas avoir comme voisins des homosexuels. Faudrait-il le préciser, le rejet d’homosexualité ne dépend ni de leur milieu de résidence, ni de leur genre, le de leur âge, ni de leur niveau d’instruction et ni de leur religion.

La stigmatisation des personnes vivant avec la VIH/SIDA

 Les résultats du Crop prouvent que la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/SIDA reste élevée. 3 Togolais sur 10 ou 29% ne sont pas favorables à une cohabitation avec des personnes vivants avec le VIH/ SIDA. 7 sur 10 soit 71% ne trouveraient pas de problème pour une telle cohabitation, 49% déclarent  aimer ‘’quelque peu’’ ou ‘’fortement’’ avoir les personnes vivant avec le VIH/SIDA pour voisin.

La tolérance des Togolais vis-à-vis des personnes vivant avec le VIH/SIDA dépend du genre, de l’âge  et de la religion,  selon les enquêtés. Mais, cette tolérance dépend par contre du milieu de résidence. 85% des citadins contre 61% des enquêtés vivant en campagne aimeraient ‘’quelque peu’’ ou ‘’fortement’’ avoir des personnes vivant avec le VIH/ SIDA comme voisins.

Dans le même sillage, plus un Togolais est éduqué plus il accepte les personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Rappelons que sur un ensemble de 11 pays déjà enquêtés dans la Série 6 à Afrobaromètres, sur la cohabitation avec les personnes vivants avec le VIH/SIDA,  le Togo occupe la 8e place et se retrouve dans la classe inférieure.  

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE