×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 03 Décembre 2022   -   18 : 52 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
« L’élection présidentielle aura lieu à bonne date », le MSF
13 janvier 2015   -   Par Kouamivi Sossou

Le Mouvement de soutien pour  Faure (Msf) a organisé un point de presse ce 13 janvier pour se prononcer sur les sujets brulants de l’heure.  Le Msf se dit mobiliser derrière  son candidat pour l’élection présidentielle.

En effet, l’année 2015 est une année électorale au Togo et tous les partis politiques affûtent leurs armes pour la conquête du pouvoir.

Du côté du Msf, l’élection présidentielle qui s’annonce dans quelques mois ‘’fout la trouille’’ à certains opposants. « Dans une coalition contre nature, ces hommes politiques dont certains se disent de la société civile, ont décidé de sacrifier la jeunesse sur l’autel de leurs ambitions personnelles », a déclaré le Coordonnateur général du Msf, M. Tchakpala Katanga.

Concernant la proposition de loi, dont les travaux sont suspendus à l’Assemblée nationale, le Msf trouve que ce blocage est causé délibérément par  certains opposants. « Ces derniers temps, une nouvelle proposition de loi de réformes a été introduite à l’Assemblée national par des députés de l’opposition. Or, cette opposition fait en même temps des jeux de couloirs malicieux, afin que cette loi ne soit pas votée à temps, dans le but de créer une crise artificielle pour empêcher l’organisation à bonne date de l’élection présidentielle », a-t-il accentué.

Le Msf rappelle aussi qu’aucun parti  politique n’a pas  le pouvoir ou le droit de modifier la loi fondamentale. « Nous rappelons également que selon les exigences de la CEDEAO, aucun pays membres ne doit toucher à sa constitution dans les 6 mois qui annoncent les élections, surtout sans consensus ! », a ajouté le Coordonnateur général du Msf.

Pour finir, le Msf souligne  que l’élection présidentielle aura lieu à bonne date et il se rangera derrière son candidat, le président Faure Gnassingbé.  

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE