×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 28 Mai 2022   -   16 : 10 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
L’EMERGENCE DES PAYS AFRICAINS D’ICI 2035 : LE TOGO DOIT SE LEVER TRES TOT COMME LE SENEGAL
27 mars 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Les pays africains se donnent comme objectif primordial l’accroissement de leurs croissances économiques d’ici 2035.  Cette  émergence des pays africains ne se fera pas avec une baguette magique. Le Sénégal montre la voie et le Togo doit retrousser les manches.  

douan

Le Sénégal met les petits plats dans les grands pour  ne pas rater l’écorche. Un sommet de haut niveau a rassemblé les cadres sénégalais et d’autres représentants des pays africains à Paris pour plancher sur le sujet au cours de ce mois de mars.

Pour hisser le Sénégal au rang des pays émergeants,  à l’horizon  2035,  le président sénégalais, a pris le devant.

Le plan Sénégal émergeant sera possible grâce aux ressources humaines de qualité que regorge ce pays, une stabilité politique, une bonne gouvernance etc…Ce plan prévoit une croissance de 7 à 8% par an avec une mobilisation financière de plus de 2000 milliards de f cfa.

Les critères pour atteindre l’émergence

Le Togo fait partie des Etats africains qui font des efforts pour se hisser parmi les pays émergents au cours des deux décennies à venir.

La croissance s’évalue dans plusieurs domaines dont : l’éducation, la santé, les infrastructures, la liberté d’expression etc..

Malgré quelques efforts réalisés,   (Indice du développement humain passe de 0,499 à 0,459), le budget du Togo dans le domaine de la santé n’atteint pas encore 15% que prévoient les Objectifs du millénaire pour le développement (Omd).

Si les efforts sont également consentis dans le domaine des infrastructures au Togo avec la construction des routes. Mais, beaucoup d’efforts restent à faire dans la démocratisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Par exemple, si le Togo veut devenir un pays émergeant, le gouvernement doit diminuer le cout de la connexion internet.

A Atakpamé, le nombre de cyber café doit doubler et être accessible à tous à un cout moyen. Le nombre de Cyber café qui est de 2 à Sokodé doit être par exemple multiplié par 3 ou 4.

Le ministère de l’économie numérique doit toujours veiller au grain en ramenant le cout des appels téléphonique à 60f par mn, selon les normes de l’Union économique monétaire (Uemoa).

L’évaluation des politiques publiques vient  aussi à point nommé pour réorienter le Togo sur la voie de la transparence. 

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE