×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 27 Septembre 2022   -   01 : 57 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Les dégâts collatéraux de la construction du 3e quai : Les populations revendiquent leurs droits
20 octobre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

4 jours après l’inauguration du 3e quai, les populations environnantes crient leur désarroi. Les populations du Port autonome de Lomé sont-elles  contre les retombées économiques de ce nouveau joyau ? Non, elles veulent qu’on respecte leur droit.

Apres l’inauguration du 3e, les populations de Baguida plage ou Doevicope, Gbodjome, Agbavi, pour ne citer que ceux-là, ne sont pas contents. Parce que,  leurs maisons ont été détruites   par l’eau de mer. Même, le bar dénommé  ‘’Obama Beach’’, qui se trouve à Baguida,  a payé les frais.  Les populations ont fait des démarches pour rencontrer la Banque mondiale, les autorités compétentes et le Groupe Bollore, mais rien de concret pour apaiser leur douleur.

A partir de 2012, dès le démarrage des travaux de la construction du nouveau  quai, certaines populations ont  payé  les pots cassés. Même un  cimetière  a été inondé  par les eaux de mer.  

Les conséquences collatérales  de la construction du 3e  sont aujourd’hui tangibles et les autorités doivent prendre le mal à bras le corps pour trouver des solutions idoines.

 Les populations de Baguida plage ou Doevicope, Gbodjome, Agbavi se sont retrouvées le samedi dernier montrer leur ras-le-bol.  ‘’Même si nous préparons à la maison, l’eau de mer nous envahit. Avant la distance était de trois 300   mètres, aujourd’hui c’est seulement de 150 mètres. Que le gouvernement nous trouve une place’’,  peste  un habitant.

Nous y reviendrons !

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE