×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 02 Décembre 2022   -   05 : 24 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
« On nous demande de casser nos maisons »
04 septembre 2015   -   Par Kouamivi Sossou

  Les popriétaires et responsables de 48 maisons et immeubles touchés par les travaux routiers sur le Boulevard de la Paix ont rencontré la presse le  mercredi 3 septembre 2015 a Lomé.

En effet le 28 aout dernier, les plaignants  ont  reçu  une lettre du gouvernement leur demandant de demolir leurs maisons. Selon le courier : «  Le gouvernement dans sa  politique de développement des infrastructures routières, l’Etat togolais met en demeure les requis de, dans un délai de huit (8) jours, libérer l’emprise de cette voie expresse en enlevant les constructions qu’ils y ont érigées sinon passé ce délai, le requérant procédera purement et simplement a la démolition de toutes les constructions dont s’agit »

Cette  demande aux riverains des foyers touchés par l’élargissement de la route de casser leur propre maison  est un coup dur pour les proprietaires.  Selon le porte parole des riverains M. Crédo Tétéh, ils ne sont pas contre  la construction des voies urbaine, mais le fait de les faire partir  sans raison est contre la loi. « c’est la direction des affaires domaniales et cadastrales(DADC) qui nous a établi des titres fonciers des maisons et quelques uns depuis cinq décennies et si aujourd’hui cette même direction nous chasse sans nous écouter ni nous indemniser, c’est inadmissible », a-t-il declare.

Rappelons que  les riverains du tronçon Colombe de la Paix-Aéroport  touches par  cette öis en deöeure esperent  que l’autorité suprême puisse les écouter et les aider.

 

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE