×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 28 Mai 2022   -   05 : 00 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Plus de défécation à l’air libre dans le village d’Assiwloin à Vogan
05 février 2015   -   Par Kouamivi Sossou

asi

Le village d’Assilwoin, situé dans la préfecture du Vo, met fin à la défécation à l’air libre. Une cérémonie de certification a eu lieu dans ce cadre ce jeudi 5 février  à Vogan.

Située à environ 65 kilomètres de Lomé, la préfecture du Vo a accueilli les responsables  du ministère de la santé, de l’équipement rural, des représentants de l’Unicef et de l’Union européenne (Ue) dans le cadre de la cérémonie de la certification du village d’Assiwloin.

En effet, après un long processus, le village d’Assiwloin rentre dans la famille des communautés ayant atteint le statut de ‘’fin de défécation à l’air libre’’.

Ce projet dénommé,  ‘’Facilité Eau’’ bénéficie de l’appui financier de l’Ue,  vise à encourager les communautés rurales à un changement de comportements, notamment à l’adoption des latrines familiales.  Il contribue  également à l’atteinte  des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd).

Le Préfet de Vogan, M. Kokou Leguédè a, au cours de son intervention, rappelé les avantages du projet. ‘’ Ce fut un long processus, mais finalement les leaders et ménages  ont compris les avantages de ce projet. Ils ont compris la nécessité d’avoir une latrine dans chaque ménage pour éviter les maladies’’, a-t-il déclaré.

 Au cours de leurs témoignages, certains ménages ont montré leur satisfaction et comptent changer de comportement vis-à-vis de la nature. ‘’Dans le temps, nous n’avons pas de latrine et faisons nos besoins dans les champs. Aujourd’hui, si un homme veut prendre ma fille en mariage, je vais lui poser comme condition, la construction d’une latrine’’, a souligné une mère de famille.

Rappelons que ce projet a été financé par l’Unicef à 693, 294,50 Euros, la contribution du Fed (Ue) à 1 232 523,60 Euros ; soit un montant total de 1 925 818,10 Euros.

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE