×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 28 Mai 2022   -   16 : 38 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Polémique | RDC : « Vieux Ebola », le nouveau surnom de Koffi Olomidé ne passe pas
22 octobre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Le chanteur congolais (RDC) Koffi Olomidé, 58 ans, été arrêté mardi à Kinshasa pour avoir accroché dans la rue des banderoles annonçant le concert de "Vieux Ebola". Un nouveau surnom qui créé la polémique.

La parano Ebola se porte bien. L'artiste congolais Koffi Olomidé a été brièvement interpellé par la police mardi 21 octobre à Kinshasa. On lui reproche d'avoir placardé des affiches annonçant son prochain concert sous le nom de "Vieux Ebola".

"Il s’est présenté comme (Vieux) Ebola alors que nous sommes en train de combattre cette épidémie. C’est une immoralité, (…) c’est un contre-message qu’il est en train de diffuser. Ebola, ça signifie la mort. C’est comme si nous ramions à contre-courant des efforts de la communauté internationale pour vaincre la fièvre hémorragique", a déclaré le directeur de l'information et de la communication de la police, le colonel Pierrot Mwana-Mputu, soulignant que les banderoles seront enlevées des artères de Kinshasa.

>> Lire aussi : Koffi Olomidé, une vie après la scène

L'artiste a tenté de se justifier en déclarant que porter ce surnom était pour lui "une façon de soutenir ses frères et sœurs qui sont atteints de cette maladie en espérant qu’il y en aura de moins en moins."

Koffi Olomidé collectionne les surnoms. Il en a même fait sa marque de fabrique. Jeune déjà, il se faisait appeler Antoine Makila Mabe (Antoine mauvais sang). Plus tard, le chanteur a utilisé comme patronyme "le Rambo du Zaïre", "Mopao Sarkozy", du nom de l'ancien président français Nicolas Sarkozy, ou encore Benoît XVI, le nom du prédécesseur du pape François. L'Église catholique l'avait à l'époque prié de ne plus utiliser le nom du Souverain pontife.

Les multiples surnoms de Koffi Olomidé :

Golden Star / L'Orfèvre / Papa Plus / Gangi Ya Film / Songe Ya Mbeli / Tcha-Tcho / Eza Mayi / Papa Top / Mukulu Kulu / Papa Fololo / Papa Bonheur / Le Conquistador / Le Roi du Tcha Tcho / Force d'intervention rapide / Le commandant de la Ville / Nkolo Lupemba / L'homme du siècle / Golden Star / N°1 Mondial / Quadra Kora Man / Le Grand Mopao / Grand Ché /Mopao Mokonzi / Le Guide / Papa Na Rock / Aristote / St-James Rolls / Papa Mourinho / Milshake / Ikoff Edimolo / Jeune Pato / Marché Central / Acram-Oje / Zando Ya Munene / Yemeï / Le Patrão Cinco Estrelas / Koffi Central / 13ème Apotre


Source: Jeuneafrique.com
Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE