×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Lundi 23 Mai 2022   -   17 : 03 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Pourquoi l’ANC a-t-elle refusé l’alliance électorale de 2013 ?
09 novembre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

 La Convention patriotique des peuples africains (Cdpa) a rejoint le Collectif sauvons le Togo (Cst)  pour former le Combat pour une alternance politique (Cap) en 2015. Pourquoi l’Anc a-t-elle refusé l’alliance électorale proposé par la coalition Arc-en-ciel en juillet 2013 ?  

La Cdpa a quitté la coalition Arc-en-ciel pour s’engager dans le Cap depuis le vendredi 31 octobre 2014. Le parti de Brigitte Adjamagbo Johnson partage la vision de l’Anc qui prône la désignation d’un candidat unique avant les réformes institutionnelles et constitutionnelles. « Nous sommes suffisamment forts pour battre Unir en 2015 », a déclaré l’un des responsables du parti, M. Pascal Adoko sur la radio Nana Fm dans l’émission 12.13.

Plus d’un an après les législatives, l’Anc accepte une alliance électorale pour la présidentielle de 2015. Mais, en 2013, à quelques jours des législatives,   ce même parti a refusé  à la dernière minute les avances de la coalition Arc-en-ciel qui  voulait une alliance électorale pour avoir la majorité des sièges.

Après les législatives de 2013, Eric Dupuy trouve que l’Anc est un parti  égalitaire. Alors  que le parti  politique Obuts,  de Kodjo Agbeyomé, pense le contraire.  Obuts a réclamé un siège auprès de l’Anc, ce que ce dernier ne lui a jamais rétrocédé.

 Concernant le projet de loi que le Car et Addi veulent proposer au parlement, Eric Dupuy trouve que ces deux partis n’ont pas consulté les autres partis de l’opposition et taxe la démarche de cavalière. « Après les plénières à l’assemblée nationale, Apevon et Kampatib ont rencontré Jean Pierre Fabre. (…) Les discussions sont en cours, nous allons discuter le lundi avec le Car et Addi », a déclaré Eric Dupuy sur la même radio.

Si la politique est faite de calculs, l'Anc n-a-telle pas  bien calculé en 2013 en refusant une alliance électorale? Car, disposant maintenant d'une majorité à l'Assemblée nationale, parmi les partis politiqques d'oppsoition, l'Anc accepte une alliance éléctorale à condition qu'on désigne son leader pour 2015.

Rappelons que les partis comme la Cdpa, le Net, Sante du peuple, le Psr, Uds-Togo et l’Anc composent le Cap 2015.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE