×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Jeudi 19 Mai 2022   -   04 : 43 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
‘’ Pourquoi vous voulez qu’on ait un traitement privilégié avec la Stt ?’’, le ministre Bawara
17 mars 2015   -   Par Kouamivi Sossou

Depuis quelques temps, les agents de la fonction publique  réclament une revalorisation salariale. Mais, depuis le dimanche et hier lundi, la tension est montée avec  les échauffourées intervenues dans la ville  de Dapong.

24 heures après l’Ag extraordinaire de la Stt, le ministre Bawara soutient mordicus qu’aucune entité ne peut exclure d’autres organisations.

’Nous devons le faire dans un esprit de responsabilité. Aujourd’hui, il y a une certaine organisation qui est dans l’exclusion des autres. Aucune organisation ne peut intimer l’ordre au gouvernement. Les actions syndicales doivent respecter une méthode d’action’ ’a-t-il déclaré.

Le ministre Bawara trouve que la grève de la Stt est un ‘’chantage’’. ‘’Quel enseignant sérieux peut dire que les cours sont  considérés comme fait ?  C’est du chantage et ça ce n’est pas la grève’’, a-t-il ajouté.

Si les élèves occupent les rues,  le ministre Gilbert Bawara attribue le tort aux  enseignants.

‘’Face à cette situation le  gouvernement a décidé de faire prévaloir l’état de droit. Il faut que les esprits s’apaisent, la seule voie c’est la discussion. Pourquoi vous voulez qu’on ait un traitement privilégié avec la Stt ?’’, a déclaré le ministre Bawara.

Faisant allusion aux miliciens dans la ville de Dapaong, le ministre Bawara a fait savoir que : Moi je ne vais pas accepter ces propos, si vous dites encore ca moi je vais partir. Hier à Dapaong quels sont ceux qui ont agressé le Préfet ? -.

Le ministre Bawara a également répondu aux medecins :  ‘’J’ai entendu un médecin dire qu’il n’appartient pas aux médecins de réclamer  l’amélioration des infrastructures.  Quelle incongruité ?’’.

Pour assurer la continuité du service public, suite aux mouvements de grève, qui paralyse le secteur de la santé et de l'éducation,  il a déclaré que ‘’Hier j’ai reçu des messages, Monsieur  Bawara nous sommes au chômage, prenez nous’’.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE