×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Dimanche 20 Septembre 2020   -   10 : 27 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
Togo: Aniac veut prévenir l’incident du Liban
13 septembre 2020   -   Par Kouamivi Sossou

Le gouvernement togolais prend des dispositions pour éviter l’incident qui a eu lieu au Liban le 4 aout 2020. Cette explosion a fait 171 morts et 6000 blessés et a provoqués des dégats matériels.

Après l’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium au Liban l’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques au Togo (ANIAC-Togo) mets les petits plats dans les grands pour éviter cet incident au Togo. Cette explosion pose la problématique de la gestion des dechéts dans plusieurs secteurs d’activités tels que l’agriculture, la santé publique, l’élevage, les industries et les cosmétiques.

Pour trouver une solution à la prolifération des produits chimiques, l’ANIAC-Togo a animé vendredi 11 septembre 2020 un point de presse sur la gestion des produits chimiques et les mesures réglementaires au Togo.

Ce point de presse a pour but d’informer le public sur les menaces liées à la manutention, au stockage, au transport et à la gestion des produits chimiques basés sur la prise des mesures réglementaires.

« Aujourd’hui plus que jamais la menace chimique est réelle et pèse sur tous les Etats industriels ou en développement, et le Togo notre pays en fait partie. Cette situation interpelle davantage les autorités nationales pour l’interdiction des armes chimiques à sensibiliser et à créer une synergie d’actions entre toutes les différentes parties prenantes à l’activité chimique », a déclaré Amah Hunlede, président de l’ANIAC-Togo.

Depuis le 4 novembre 2015, l’ANIAC-Togo veille à l’application de la Convention sur l’interdiction de la mise en œuvre au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction par toute personne physique ou morale se trouvant sous juridiction ou sous contrôle de l’Etat togolais.

Amen

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE