×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mercredi 26 Janvier 2022   -   04 : 38 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Togo: les évêques lancent un appel au calme et demandent la libération de Kodjo Agbeyome
21 avril 2020   -   Par Kouamivi Sossou

La Conférence des évêques du togo (Cet) a rendu public un communiqué, après l’arrestation de Kodjo Agbeyome et l’appel du Mgr Fanoko Kpodzro. Les évêques lancent un appel au calme et demandent la libération du candidat de la dynamique. Lire le communiqué:

COMMUNIQUÉ DE LA CONFERENCE DES ÉVÊQUES DU TOGO-

La Conférence des Evêques du Togo a appris avec consternation l’arrestation à son domicile de Monsieur Kodjo AGBEYOME ce mardi 21 avril, dans des circonstances de brutalité et de violence perpétrées par les Forces de Défense et de Sécurité, qui se sont introduites chez lui en défonçant son portail d’entrée.

Elle déplore également le fait que l’Archevêque de Lomé, Monseigneur Nicodème BARRIGAH-BENISSAN ainsi que l’Archevêque émérite de Lomé, Monseigneur Denis AMUZU-DZAKPAH n’aient pas été autorisés à aller porter assistance à Monseigneur Philippe Fanoko KPODZRO, qui venait de lancer un poignant cri de détresse, notamment à leur adresse.

Les évêques du Togo déplorent et condamnent la brutalité et la récurrence de la violence dont nos autorités font preuve dans la gestion d’une situation qui est avant tout, politique.

Les évêques du Togo estiment que chaque citoyen a le droit et le devoir d’exprimer sa désapprobation devant l’injustice manifeste et l’oppression. Aussi les violences physiques et autres traitements inhumains et dégradants infligés aux citoyens à cette occasion, sont-ils une négation de leurs droits et libertés. Une fois de plus, la Conférence des évêques les dénonce et les condamne, et appelle leurs auteurs à se ressaisir.
Les Évêques demeurent convaincus que face à cette crise consécutive à la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 22 février 2020, l’option à privilégier reste celle de la recherche d’une solution politique qui n’occasionne pas d’autres violences, mais respecte les droits fondamentaux de chacun. C’est dans cet esprit qu’ils invitent les autorités judiciaires à relâcher Monsieur Gabriel Kodjo AGBEYOME.

Ils appellent les uns et les autres à garder le calme, afin d’épargner à notre Pays d’autres souffrances.

Que Dieu bénisse et protège le Togo.

Signé les évêques du Cet

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE