×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 29 Novembre 2022   -   20 : 32 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Togo: que reproche-t-on à Jean Pierre Fabre?
21 janvier 2020   -   Par Kouamivi Sossou

La nouvelle loi sur les manifestations publique a été votée par les nouveaux députés en la présence d’un des candidats en course pour la présidentielle du 22 février 2020.

Au lendemain de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de cette année, si l’opposition proteste, elle n’aura pas la marge de manoeuvre pour battre les pavés.

Se battre pour que Jean Pierre Fabre se rallie à Agbeyome Kodjo avant le premier tour, est politiquement incorrect. Jean Pierre Fabre a ses militants. Si les conditions de transparence du scrutin ne sont pas claires, alors c’est peine perdue.

La nécessité du plus grand parti politique de l’opposition, l’Alliance nationale pour le changement ( Anc) de se ranger derrière Agbeyome Kodjo serait une panacée si Faure Gnassingbe n’est pas candidat à la présidentielle du 22 février et présente un autre candidat de l’Union pour la république (Unir).

Au deuxième tour du scrutin, Jean Pierre Fabre pourrait se ranger derrière Agbeyome ou vice versa. Jean Pierre Fabre soutenu par son électorat ( le plus grand parti de l’opposition) reste dubitatif pour cette alliance avant le premier tour, parcequ’il a une base électorale qui est contre, contrairement à Kodjo Agbeyome.

Quoi qu’on dise, l’histoire risque de se répéter au Togo où à la veille de chaque élection, le pouvoir en place sème l’ivraie dans le champ politique. Ce que les candidats de l’opposition devraient exiger, c’est les conditions de transparence. Quant à Jean Pierre Fabre, il a été toujours fidèle à sa ligne politique, même s’il ne fait pas l’unanimité au sein de la diaspora.

Les électeurs indécis doutent toujours de la crédibilité du scrutin du 22 février 2020.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE