×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Dimanche 21 Avril 2024   -   10 : 43 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Togo: un gaz lacrymogène tiré dans un véhicule
19 juillet 2016   -   Par Kouamivi Sossou

Un gazlacrymogène a été tiré dans un vehicule dans la mi-journée  le mardi 19 juillet 2016 au quartier Kangnicopé au Togo.

En effet, un gendarme en civil a tiré à bout portant dans une voiture aux vitres fumées, a constaté un reporter de Golfenews.

C'est ainsi, qu'une voiture personnelle aux vitres fumées a été la cible d'une équipe de la gendarmerie nationale en patrouille dans la banlieue Est de Lomé, à Kangnikopé en fin de matinée.

 Le chauffeur qui se rendait pour la visite technique de son véhicule a aperçu de près une autre voiture au sein de laquelle se trouvaient les gendarmes dont l'un s'est empressé de tirer à bout portant un gaz lacrymogène dans son véhicule.

 Le gaz lacrymogène a traversé le côté chauffeur et s'est posé là où se trouvaient le petit frère du conducteur et sa soeur qui tenait un enfant d'environ 6 mois.

A leurs cris de détresse, vinrent les habitants du quartier. Ces derniers ont aidé la dame à sortir de la voiture au moment où le contingent des gendarmes en civile a voulu s'enfuir. N'eût été la vigilance du chauffeur et d'un conducteur de Zemidjan, la voiture des gendarmes allait s'enfuir. 

 "Je suis de passage pour la visite technique lorsque que j'ai été surpris par ce coup de gaz lacrymogène dans ma voiture" a déclaré le chauffeur Issao Oubo avant d'ajouter que "Après la forfaiture, ils ont pris la fuite mais en les poursuivant, le chef de la patrouille m'a de loin donner son numéro et m'a ensuite demandé de transporter le bébé et sa maman dans les locaux du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile".

 Sur le coup des pleurs et détresse, le bébé et sa mère ont été conduits dans les locaux dudit ministère avant leur transfert pour les soins.

 Le Ministre de la Sécurité Yark Damehane présente aux familles des victimes ses excuses et promet une sanction à l'encontre de l' agent qui a commis cette forfaiture selon nos dernières informations.                                  

 Pour rappel, la voiture dans laquelle se trouvait le bébé, selon les gendarmes servait de trafic illicite de carburant. Nous y reviendrons.

 M.A

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2024   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE