×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Jeudi 09 Avril 2020   -   21 : 58 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
L’urgence africaine de Kako Nubukpo: l’invasion aux portes de l’Europe, les chiffres sont inexacts
25 mars 2020   -   Par Kouamivi Sossou

Les Européens sont traumatisés sur la question de l’explosion démographique du continent africain..

D’ici 2050, la population africaine va doubler. Dans l’imaginaire européen, la conséquence immédiate est celle de la ruée de migrants vers l’Europe. « Divers travaux scientifiques récents mettent à mal ces préjugés sur les migrations qui nourrissent les peurs et font le lit des positions extrêmes. », souligne Kako Nubukpo dans son livre.

La position de François Heran

La notion migrant économique est quotidiennement utilisée dans les médias en occident. « L’invasion semble aux portes de l’Europe. Sauf que les chiffres sont inexacts. En se penchant sur ces chiffres, François Heran, on le verra, a pu démontrer l l’absence de rigueur méthodologique propre à cette logique comparable. », a-t-il poursui dans son livre. »

Le chercheur conteste la thèse du journaliste Stephen Smith. Certes le nombre de la population africaine va augmenter dans différents pays, mais ne représente que 1% de la population européenne. (1,5% de la population française) représenteront tout au plus 3 ou 4% de la population des pays du Nord en 2040. Pourquoi pas davantage? Parce qu’il n’y a pas de parfaits vases communicants entre d’un côté, une population en croissance rapide et, de l’autre, la migration intercontinentale. », précise Kako Nubukpo.

Partant du postulat, « si l’on intègre la croissance démographique projetée par l’Onu, c’est a dire le passage de 970 millions à 2,2 milliards en 2050, les immigrés subsahariens installés dans le pays de l’Ocde pourraient représenter en 2050 non plus 0,4% de la population, mais 2,4% », précise Kako Nubukpo en citant Heran dans son livre l’urgence africaine.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE