×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Jeudi 30 Juin 2022   -   07 : 43 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
A CAUSE D’UN AVORTEMENT MORTEL : IBRAHIM AMADOU CONDAMNE A 7 ANS DE RECLUSION CRIMINELLE
05 juin 2014   -   Par Kouamivi Sossou

SAM_1933

La Cour d’Assise de Lomé a jugé une   affaire d’avortement mortel   ce mercredi 4 juin 2014. Ibrahim Amadou  a été reconnu coupable des faits par la Cour et est condamné à 7 ans de réclusion criminelle plus une amende de 500.000 f cfa. 

Le nommé Ibrahim Amadou après avoir  enceinté sa petite amie en 2009,   lui  demanda d’avorter parce qu’il a déjà une femme et deux enfants.

Joignant l’acte à la parole, selon le dossier et le témoignage de la sœur de la victime, il a administré des substances  abortives (chloroquine et tisane)  à sa petite amie,  Pouweyem Essohanam, pour permettre à cette dernière de détruire le fœtus. Conséquences : sa petite amie est décédée suite à ces produits le 29 avril 2009 au Chu Tokoin.

Quant à Ibrahim Amadou, détenu à la prison civile de Lomé depuis avril 2009, il  reconnait être l’auteur de la grossesse, mais nie avoir administré les substances abortives à Essohanam.

Le père de la victime, Pignandi Essodina, devant les jurés, accessoires, les juges et le public,  réclame comme dommage et intérêt une modique somme de 500.000 f cfa.

Après le réquisitoire de l’avocat général, Mme Afi Ntifa et la plaidoirie de l’avocat de la défense, Me Yawo Dusi, Ibrahim a été reconnu coupable des faits par la Cour.  

Par conséquent, le condamné   doit payer 500.000 f cfa comme dommage et intérêt au père de la victime et doit passer 7 ans en prison. Son avocat a 8 jours pour pourvoir en cassation.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE