×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 27 Septembre 2022   -   01 : 56 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
ACCUSE D’AVOIR VIOLE UNE FILLE DE 3 ANS A ADIDOGOME : PATRICE ECOPE DE 10 ANS DE PRISON PLUS 10 MILLIONS DE F CFA
20 juin 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Patrice  Sezouhlon a été condamné de 10 réclusions criminelles par la cour d’assise de Lomé le vendredi 20 juin 2014. Les avocats  du coupable trouvent que l’absence  du certificat médical dans les pièces du dossier ne justifie pas la nature de la prévention, le viol.

Le 14 avril 2007, le nommé Patrice Sezouhlon a été accusé d’avoir violé une fillette  de 3 ans, Philomène Aledi, dans une maison de location.

Selon l’arrêt du renvoi, « Quelques instants après quand la mère retrouve sa fillette sortant de la chambre de Patrice, elle constata qu’elle avait des difficultés à marcher. C’est ce qui oblige la maman à lui enlever la caleçon ».

Devant la cour d’assise, l’accusé ne reconnait pas avoir violé la fillette. L’avocat de la défense, Me Akouete Gbegnran a relevé quelques irrégularités dans le dossier. Pour lui, le manque d’un certificat médical ne certifie pas le viol. Aussi, a-t-il également  déploré l’absence d’acte de naissance de la victime pour connaitre avec exactitude son âge.

L’avocat général, reconnait l’accusé coupable et le condamne à  15 ans de réclusion criminelle. Après le témoignage de la mère de la victime, l’avocate défendant les intérêts de la partie civile, au cours de sa plaidoirie, a  demandé 10 millions de f cfa comme dommage et intérêts.  

Car, selon d’autres  pièces du dossier la victime avait 2 ans 3 mois le jour des faits, mais dans l’arrêt de renvoi, elle a 3ans.

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE