×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Dimanche 20 Septembre 2020   -   11 : 32 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
Epidémies: vrais dangers et fausses alertes, les conséquences du film Dark Winter
23 août 2020   -   Par Kouamivi Sossou

Le film Dark Winter ou l’hiver noir a terifié George W. Bush et les hommes politiques francais.

Ce film a montré au monde entier la dangérosité du Virus de la variole si Sadaham Hussein le possédait. A la fin du film, il y a eu 1 Million de decès. ‘Ce film se concluait par un million de morts, si seulement 10 personnes inoculées étaient envoyées dans 10 aéroports mondiaux. Il a terrifié Georges Bush, mais aussi les hommes politiques francais, et s’est posée la question de la vaccination contre la variole.’, écrit Didier Raoult.

Les Etats-Unis ont fait vacciner son personnel militaire.  »il a donc fait vacciner son personnel militaire. Resultat: une centaine de morts causées par une complication jusqu’alors inconnue, une Inflammation du Coeur survenue chez des sujets jeunes vaccinés pour la première fois. Ainsi, l’armée américaine a tué un centaine de membres de son personnel sur un simple fantasme de film d’horreur.’, poursuit Didier Raoult.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE