×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 02 Décembre 2022   -   06 : 37 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
LE 1ER FESTIVAL DU CINEMA AURA LIEU DU 24 AU 27 AVRIL A LOME
04 avril 2014   -   Par Kouamivi Sossou

cinema

La capitale togolaise abritera du 24 au 27 avril prochain, le tout premier Festival de Cinéma de Lomé (Fescilom). Cette annonce a été faite au cours de la cérémonie de lancement officiel du Fescilom le 28 mars dernier à l’agora Senghor à Lomé.

« Cinéma et économie numérique » est le thème de la première édition du Fescilom dont l’objectif principal est de promouvoir le cinéma et le clip vidéo.

Un mois plus tôt, une cérémonie de lancement international du Fescilom a eu lieu dans l’après-midi du 06 février à Clermont-Ferrand (France) au cours de la 36ème édition du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, en présence du délégué général du Fescilom.

Promouvoir le cinéma et le clip vidéo Au programme de cet événement cinématographique, des ateliers de formations théoriques et pratiques en production cinématographique, des rencontres entre professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, des masters class, des projections de films, des projections de clips vidéos, des spectacles de musique, des compétitions dotées de prix pour la sélection officielle de films et de clips vidéos musicaux, des conférences-débats, le marché du film, etc. Selon le Délégué Général du Fescilom, Joël Misseboukpo, d’éminentes personnalités du monde cinématographique, en provenance du Togo, d’Afrique et d’Europe, ont déjà signalé leur participation à la première édition de ce festival. Parmi celles-ci, le comédien Akala Akambi du Bénin qui était à la cérémonie de lancement à Lomé. Evénement annuel, le Fescilom est né selon les organisateurs ,du constat suivant lequel il n’existe pas encore au Togo un véritable cadre professionnel de rencontres périodiques et régulières, de formations, d’échanges et de promotion d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles locales. L’initiative répond à une quête de professionnalisme, aussi bien dans la chaîne de production du film qu’à l’échelle de la diffusion des œuvres filmiques, précise M. Misseboukpo.

Un cadre d’échange entre cinéastes

L’événement vise à offrir un cadre de discussion et de formation pour les professionnels et aspirants aux métiers du cinéma, un cadre de promotion des œuvres cinématographiques et audiovisuelles, un fertilisant pour l’éclosion du cinéma au Togo, en Afrique et dans le monde. Le Délégué Général du Fescilom, indique qu’il a pour objectifs de « démythifier le métier du cinéma et d’en faire une profession ; de contribuer à l’émergence d’une véritable industrie cinématographique au Togo, de favoriser les échanges entre les professionnels du cinéma, de promouvoir le secteur du cinéma togolais, de permettre l’accessibilité des cinéastes locaux aux marchés sous-région aux, africains et internationaux, de promouvoir l’accès des femmes aux métiers du 7ème art au Togo. L’originalité du festival L’une des spécificités du Fescilom est qu’il accorde une attention particulière au film court métrage fiction comme documentaire.

« Nous pensons d’ailleurs, indique Joël Misseboukpo, que les jeunes réalisateurs togolais doivent se tourner plutôt, sinon davantage, vers le court métrage, mais en conjuguant avec des productions de bonne qualité, si nous voulons créer une industrie cinématographique au Togo et dans la sous-région ». D’autre part, un marché du film permettra d’exposer les productions togolaises, africaines. Au-delà de son rôle de diffusion et promotion du film, avec une attention particulière au court métrage, le Fescilom est également une plateforme de diffusion et promotion du clip vidéo musical.

En effet, cet événement offre une opportunité de visibilité au clip vidéo musical, une visibilité au-delà de son circuit ordinaire de diffusion qu’est le visionnage vidéo ou télévisuel à travers les émissions musicales.

Les femmes à l’honneur au Fescilom

Selon les organisateurs, une autre spécificité de cet événement est de mettre les femmes au-devant de la production audiovisuelle et cinématographique sur le plan national à travers les métiers du 7ème art. Le Festival de cinéma de Lomé est ouvert à tous les professionnels et amateurs des secteurs du cinéma et de l’audiovisuel, y compris les différents acteurs qui interviennent dans la production du clip vidéo : producteurs, réalisateurs, scénaristes, cameramen, cinéastes, promoteurs culturels, mécènes, comédiens, etc., sans oublier les cinéphiles et le grand public. Parrainé par le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand et le ministère togolais de la communication, de la culture, des arts et de la formation civique, le Fescilom est un projet de l’association de droit togolais « Lis pour Jeune » en partenariat avec, entre autres, l’association « Sauve qui peut le court-métrage », Clando Records (Allemagne), Nieba Club International (France), Gbadas Production (Togo).

 

 

 

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE